Daniel Morin décrypte la décision de Nicolas Hulot de quitter le gouvernement...

Trop c'est trop. En tout cas c'est surement ce que s'est dit Nicolas Hulot... Notre ministre de l'écologie l'a dit ce matin : il quitte le gouvernement. Et où l'a-t-il dit ? Sur France Inter !

France Inter c'est ici que ça se passe les amis... Toutes les choses importantes se passent sur Inter. Qui est-ce qui fait les interviews de Jean-Claude Van Damme ? C'est Augustin Trapenard, sur France Inter !

Qui est-ce qui donne la parole à des gens intelligents que personne ne connaît ? C'est Laure Adler, sur France Inter !

Qui est-ce qui quitte l'émission en juin dernier comme un gros salaud pour aller voir du foot en Russie, c'est Nagui, de France Inter !

Eh oui c'est toujours sur France Inter que ça se passe...

Bon le départ de Nicolas Hulot, c'était inévitable. Avec tout ce qu'il a subi c'est même étonnant qu'il ne soit pas resté plus longtemps. La nuit les démons de la frustration venaient le hanter dans ses rêves... Notre Dame des Landes ... Energie Nucléaire.... Loi sur l'alimentation... Rejet de la biodiversité... Maintien du glyphosate...

Et alors hier la réunion avec les chasseurs qui ont fait 50% de ristourne sur le permis de chasse, plus des autorisations de buter tout ce qui bouge, c'en était trop pour Nico ! C'était devenu intenable, il commençait à avoir le rythme de vieillissement des clébards : en 15 mois de gouvernement il a pris 7 ans ! Quel soulagement en tout cas pour Nicolas Hulot cette démission. Quand il est sorti du studio (j'y étais, j'ai vu) il a laissé éclaté sa joie, il a balancé son costard, il a défait s'est cheveux, il a enfilé une robe bleue et s'est écrié : "Libéréé, délivréééé, c'est décidé je m'en vais!"

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.