Daniel Morin nous le dit : l'empathie, il ne connaît pas, il n'est pas sensible, il pense même être "hyposensible."

Allez, pour commencer, un petit coup de chapeau à un grand bonhomme, grand dans tous les sens du terme : ce bonhomme c’est Francis Ngannou ! 

"Qui c’est ce mec ?" vous demandez-vous d’un air aussi circonspect qu’incrédule.

Et bien Francis Ngannou est un camerounais né en 1986, arrivé en France en 2013, il veut devenir boxeur mais sans contact et sans argent il finit rapidement à la rue… 

Accueilli par une association, il distribue des repas gratos aux sans abris… 

Près des locaux de l’association, il y a une salle de boxe. Le directeur de la salle, impressionné par le physique de Francis, l’autorise à s’entraîner… Et avant-hier à Las Vegas, il est devenu champion du monde poids lourd de MMA. Il est devenu le roi de l’Ultimate Fighting.

Un vrai conte de fée, sauf que là, Cendrillon, elle mesure 1, 93 et pèse 115 kilos. Et pour la pantoufle de vair va falloir la trouver en taille 49 ! 

Voilà pour le petit coup de chapeau… 

Sinon beaucoup plus grave et concernant, 30% des français seraient hypersensibles… La sensibilité n’étant pas moins point fort, j’ai été voir ce que ça voulait dire « hypersensible ». Alors c’est quand on ressent tout mais plus fort ! 

Au lieu d’être triste on est hyper triste.

Au lieu d’être content on est hyper content.

Au lieu d’être pessimiste on est Michel Houellebecq ! 

Il paraît que la crise sanitaire que nous traversons développe chez nous cette hypersensibilité ! 

Bon ben j’ai réfléchi à la situation, j’ai fait un petit bilan perso… Conclusion : je crois bien que je suis hyposensible.

Moi le malheur des autres je m’en fous ! 

C’est pas de la méchanceté, c’est juste que je trouve pas les mots.

Exemple, pas plus tard qu’hier j’ai un ami qui passe à la maison, en larmes le gars, il venait de se faire larguer comme une merde.

Comme une merde. Il n'a même pas eu droit à la petite séance « au fait faut qu’on parle. »

Non, un SMS : « désolée, c’est fini, j’ai rencontré quelqu’un, je te quitte. »  

Le mec est en ruines et je vois bien dans ses yeux qu’il attend de la compassion, une lueur de tristesse dans mon regard, des mots qui rassurent… 

Et rien ! Rien de tout ce qu’il attend n’émane de moi ! Et là je vois ma femme me lancer son regard noir, son regard qui veut clairement dire « mais putain fais quelque chose, arrête d’être un monstre c’est un copain, merde, dit un truc ! ». Oui, elle est très expressive de l’œil ! 

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

Contact
Thèmes associés