A quoi ça sert d’être heureux avec la 4ème vague qui nous attend en septembre et son fameux variant du monoï ? C'est la question que se pose Daniel Morin ce matin.

Gérémy Crédeville l’a mentionné avec toute la désinvolture qui caractérise les nouvelles générations irrespectueuses de la grande histoire qui a sauvé nos petites démocraties…

Aujourd’hui en effet, nous célébrons l’appel du 18 juin.

L’appel à la résistance contre l’oppresseur.

Est-ce qu’aujourd’hui la situation a changé ?

Non non !

Nous sommes toujours en guerre contre un ennemi aussi sournois qu’implacable et aujourd’hui c’est le bonheur !

Oui parfaitement, le bonheur, le bonheur, ce principe qui rend idiot celui qui en est frappé et idiote celle qui se vautre dedans…

On ne le voit pas venir le bonheur, non il est rampant…

Hier j’ai parlé du bonheur si important et que défend si bien Patrick Sébastien !

OK, je me suis trompé !

J’ai dit de la merde, le bonheur c’est l’ennemi….

A quoi ça sert d’être heureux avec la 4ème vague qui nous attend en septembre et son fameux variant du Monoï  ?

Non, soyons malheureux et misérables dès aujourd’hui, comme ça nous ne serons pas pris en traîtres…

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

Contact
Thèmes associés