Paul Barril
Paul Barril © Radio France

L'ex-super gendarme de l'Elysée, Paul Barril, s'exprime pour la première fois, sur France Inter. Il est dans le collimateur de la justice pour son rôle pendant le génocide au Rwanda, durant l'été 1994.

Il y a bientôt vingt ans, le génocide rwandais faisait 800 000 morts. La France a été mise en cause pour son soutien au régime de Kigali, malgré les massacres. Et aujourd'hui, d'autres acteurs de cette histoire trouble sont rattrapés par la justice, comme l'ancien membre du GIGN et de la "cellule anti-terroriste" de l'Elysée, Paul Barril, visé par une plainte pour "complicité de génocide".

Une enquête signée Benoît Collombat.

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.