De plus en plus de français partent se faire poser des prothèses dentaires à l'étranger. Ils étaient plus de 19.000 en 2011 avec pour destination numéro 1 : la Hongrie. Valérie Cantié s'est rendue à Budapest où les cliniques dentaires "spécial étrangers" se multiplient.

cabinet Kiralydent à Budapest
cabinet Kiralydent à Budapest © Radio France /

En 2011, 19 350 français se sont rendus à l'étranger pour se faire soigner les dents. À Budapest, on vient essentiellement pour des traitements lourds : prothèses, couronnes ou implants. Les factures sont quasiment divisées par deux par rapport aux prix pratiqués en France et la sécurité sociale intervient également.

Dans la ville, les cliniques dentaires ne cessent d'ouvrir et de se spécialiser de plus en plus dans l'accueil des patients français. C'est le cas de Vitaleurop, 30 à 40 Français soignés chaque semaine. La clinique compte désormais 18 dentistes, et 120 salariés.

Certains patients passent par une agence spécialisée, comme Smile Partner, basée à Angers, et dirigée par Caroline Bournay, 30 ans, fille de dentiste. Smile Partner accompagne le patient du début à la fin du traitement.L'agence aide également les patients à monter leur dossier de sécurité sociale. Car puisque la Hongrie est dans l'Union européenne, la sécurité sociale française rembourse les soins dentaires réalisés là-bas, comme s'ils l'avaient été en France. Exemple : 75 euros la couronne... Grâce à ces remboursements, la facture se réduit encore plus.Les dentistes français sont évidemment vent debout contre ce système. Comme l'explique le président du conseil national de l'ordre des chirurgiens dentistes, Christian Couzinou.La France se met aussi au dentaire low cost avec des enseignes comme Addentis, Dentexia... Tous sont spécialisées dans les travaux qui rapportent le plus : la pose de prothèses.

Les bains thermaux de Budapest
Les bains thermaux de Budapest © Radio France / Valérie Cantié /

L'équipe

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.