Aujourd'hui ce qui est naturel c'est de faire l'amour, ce qui est artificiel c'est de donner la vie. Avant on ne faisait pas d'enfant, on en avait.

C'était la conséquence brute, involontaire et irréversible d'un acte sexuel, même minable, entre un homme et une femme.

La famille restait la part héritée de l'existence et non la part inventée. Grâce aux champs des possibles les enfants sont devenus des humains en libre fabrication. Les techniques répondent à la demande et résolvent les problèmes de ceux qui veulent des enfants à tout prix.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.