• Ô drame, ô désespoir, Standar and Poor’s a retiré un A aux USA. L’agence confirme bien une erreur de calcul de deux mille milliards de dollars – une bagatelle- mais c’est «une décision politique » dit-elle. Donc, pas la peine de venir « chougner ». On veut les States à genoux, et si possible toute l’économie mondiale dans la foulée. Les spéculateurs – vous savez ceux qui ne produisent rien si ce n’est de la valeur virtuelle- s’éclatent. Les bourses s’affolent, dévissent, s’effondrent, les taux d’endettement explosent.

Bref, c’est le moment où jamais de spéculer sur la bouffe et la matière première.

Heureusement il n’y pas que le krach boursier dans la vie : le championnat de ligue 1 a recommencé.

  • En parlant de spéculation sur les matières premières, ils doivent être sacrément fiers d’eux nos boursicoteurs : plus de trente mille enfants somaliens de moins de 5 ans sont déjà morts de faim durant les 3 derniers mois. Depuis avril, les associations humanitaires sonnent le tocsin, mais moins de la moitié des 2 milliards de fonds nécessaires a été récoltée.

Mais du G20 au G8, tout le monde s’en tape le coquillard, bien trop occupés depuis des semaines à tenter de sauver une énième fois, et à coups de centaines de milliards, le système financier international.

Et puis la famine fait tellement partie du paysage africain ! Aucune raison de se laisser abattre donc, d’autant que Montpellier a écrasé Auxerre, 3/1.

  • Le régime de Bachar El Assad a buté 300 personnes depuis le début du Ramandan en Syrie. Et alors ? Lyon a écrasé Nice 3/1, et ça c’est de l’info, coco !

  • 40 soldats de la coalition sont morts en Afghanistan : 38 dans la nuit de vendredi à samedi et deux français dans la nuit de samedi à dimanche. Au même moment, les embarcations de fortune se multiplient : près de 1500 migrants partis de Lybie seraient morts en mer dans des barques pourries. Et alors ? Une bonne guerre, un bain de sang, un bain de minuit et au lit. Et parce qu’ une bonne nouvelle n’arrive jamais seule : Toulouse a battu Ajaccio 2/ 0. Youpi !

  • 66 ans après Hiroshima, les Japonais sont toujours irradiés. Heureusement, Caen l’emporte contre Valenciennes, 1/0.

  • Samedi soir, 3,27 millions de Français ont choisi de regarder l'émission produite et animée par Arthur, "Des talents à couper le souffle ". Selon Médiamétrie, l'émission diffusée sur TF1 a donc largement dépassé sa rivale "Fort Boyard".

Une excellente nouvelle, assombrie malheureusement par la défaite du PSG face à Lorient.

Avec le foot, « trop belle la vie » ! C’est en tout cas ce qu’il faut comprendre quand on regarde nos JTs.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.