Dans cette émission consacrée à Marcel Proust, Laura El Makki reçoit Claude Hagège, linguiste et professeur au Collège de France, pour évoquer longuement celui dont la langue est si belle qu’elle effraie certains lecteurs. Partons "À la Recherche du Temps Perdu".

Marcel Proust 1900
Marcel Proust 1900 © radio-france

Les langues, le violon, les livres, et les femmes bien sûr… Voici, dans le désordre, les grandes passions de Claude Hagège, éminent linguiste, professeur honoraire au Collège de France, et musicien accompli.

Ce polyglotte ne pouvait me parler que d’un seul livre… Celui dont la langue est si belle qu’elle effraie certains lecteurs : A la recherche du temps perdu , de Marcel Proust.

J’ai vite compris que le choix de ce roman, le concernant, était une évidence.

Car Claude Hagège parle comme Proust écrivait : avec des développements permanents, et des digressions inattendues.

Comme Proust, on ne sait jamais où il va nous emmener, quand il s’arrêtera, et s’il s’arrêtera tout court… On écoute Claude Hagège comme on peut lire Proust : avec passion et impatience…

Il a donc choisi de nous parler de La Recherche . Un livre dont les sept tomes ont été écrits en une dizaine d’années. La moitié d’entre eux fut publiée après la mort de l’auteur, survenue en 1922.

Ce roman-fleuve, il est impossible de le résumer. Et pour cause : dans ce livre il n’y a pas d’événements, ou d’aventures. La seule intrigue qui tient ces trois mille pages est celle de l’écriture…

Programmation musicale :

Andante  opus 75, puis Morceau de concours, puis Romance  opus 28, de Gabriel Fauré , interprété par Pierre Amoyal et Pascal Rogé,

Le Carnaval des animaux , Le Cygne, de Camille Saint-Saëns, interprété par Pascal Amoyal et Emmanuelle Bertrand,

Impromptu  en la bémol majeur opus 90 n°4, de Franz Schubert , interprété par Jean-Yves Thibaudet,

Carnaval  opus 9, Coquette, de Robert Schumann , interprété par Brigitte Engerer.

Les liens

Maison d'édition de livres rares  Les collections signées Jean de Bonnot font le bonheur des bibliophiles et des amateurs d’ouvrages parfois épuisés ou très anciens, réédités dans les règles de l’art. Chaque volume est unique, avec des décors aux fers gravés et ciselés à la main, des gravures d’époque, des signets, tranchefiles.

Les invités
Les références
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.