le billet

Warren Buffett, un homme pas toujours commode

Warren Buffett
Warren Buffett © CC BY-NC-ND 2.0 / sirenmedia

Il est multi-milliardaire . Avec sa société Berkshire Hathaway , propriétaire, entre autres, des piles Duracell , l'énergique américain Warren Buffett, troisième fortune mondiale , fête ses 50 ans de performance boursière.

Warren Buffett aime montrer qu'il ne fait rien comme les autres : pas de dividendes pour ses actionnaires et un patriotisme apparemment sans borne. Le PDG clame qu'il faut augmenter les impôts des plus riches .

« Ce n'est pas normal, dit-il, que le taux d'imposition de ma secrétaire soit plus élevé que le mien. »

Voilà pour le discours, mais, dans la réalité, les choses sont plus complexes.

Le journal Financial Times nous l'apprend : la société Berkshire a différé le paiement d'une partie de ses taxes. 62 milliards exactement. Une pratique de plus en plus courante pour Warren Buffett.

Et en attendant de payer l'addition, il fait fructifier l'argent ailleurs. Il voit ça comme un prêt sans intérêts de la part de l'État.

c’est pas si simple | le débat d’On n’arrête pas l’éco

L'actualité économique vue par Christian Chavagneux (Alternatives économiques et Alter Éco +) et Emmanuel Lechypre (BFM Business).

  • Areva pas fort

Le géant du nucléaire français, 45 000 salariés, a perdu près de 5 milliards d'euros l'an dernier. En cause : les difficultés du réacteur EPR , en Finlande, et à Flamanville, en France, le fiasco financier d'Uramin, cette société minière canadienne rachetée par Areva, et la mauvaise santé du secteur nucléaire en général depuis le drame de Fukushima en 2011. On n'arrête pas l'éco a déjà abordé la question du diagnostic d'Areva, le débat se penche donc cette semaine sur les remèdes possibles : un plan d'économies d'un milliard d'euros, un rapprochement avec son « frère-ennemi » EDF ou encore le renflouage des caisses par l'État, son actionnaire majoritaire.

  • L’égalité hommes-femmes en entreprise, ce n’est pas encore ça !

Autre sujet explosif : celui de l'égalité ou plutôt de l'inégalité entre hommes et femmes au niveau professionnel. Ce sera le 8 mars la Journée internationale du droit des femmes alors qu'un rapport remis récemment à la ministre des Affaires sociales annonce que 80 % des femmes s'estiment régulièrement confrontées à des problèmes liées à leur sexe : elles gagnent moins que les hommes à poste équivalent , sont victimes de discriminations, sont reléguées aux temps partiels , évoluent moins vite, etc... Y a-t-il quelque chose à faire ?

ça se passe comme ça là-bas

Inquiétudes sur la croissance chinoise

Pékin a annoncé jeudi avoir réduit son objectif de croissance annuelle à « environ 7% » pour 2015, une décision largement attendue qui illustre autant la dégradation de la conjoncture qu'une volonté d'accélérer le « rééquilibrage » de son modèle économique.

Philippe Reltien nous appelle de Pékin.

les gens qui comptent | le reportage d’On n’arrête pas l’éco

La Mode : industrie française à ajuster

'Fashion Week' | Mannequin de couture
'Fashion Week' | Mannequin de couture © Radio France / Véronique Julia

Photographes au défilé Lea Peckre
Photographes au défilé Lea Peckre © Radio France / Véronique Julia
C'est la Fashion Week à Paris ! Jusqu'à mercredi, des dizaines de créateurs-trices et de marques, plus ou moins renommé-e-s, présentent leurs collections de prêt-à-porter pour l'hiver 2015 / 2016 . La Semaine de la mode draine des milliers de personnes et reflète bien la situation de l'industrie française de la mode , qui représente en fait l'une des premières industries du pays avec 30 à 40 milliards d'euros de chiffre d'affaires par an et beaucoup d'exportations. Au sens très large, la mode française totalise jusqu'à 700 000 emplois .

Pourtant, cette industrie a quelques faiblesses , auxquelles il faudrait vite remédier pour ne pas cesser de briller.

Reportage de Véronique Julia

l’invité

Ce qu'il se passe aujourd'hui nous permet de renforcer la sécurité de nos clients. Cela nous est plutôt favorable.

Olivier Piou
Olivier Piou © Gemalto / Gemalto

Olivier Piou , directeur général et administrateur de Gemalto, leader mondial de la sécurité numérique

ma vie au boulot

Sandrine Foulon
Sandrine Foulon © Radio France / Michel Labelle

Morne anniversaire pour le CDI intermédiaire

Cette semaine, le CDI intérimaire fêtait tout juste sa première année d’existence. Mais après ces douze premiers mois, il n'y avait pas grand-monde pour souffler les bougies . Le patronat de l’intérim avait annoncé l'année dernière la signature de 20 000 CDI intérimaires en trois ans , alors que nous n'en sommes aujourd'hui qu'à un petit millier. Voilà ce que l'on pourrait appeler un retard à l’allumage. Faire un contrat à durée indéterminée pour des salariés qui, par nature, enchaînent des missions temporaires, c’était pourtant unerévolution .

Chronique signée Sandrine Foulon.

Les liens

le twitter d'On n'arrête pas l'éco Retrouvez-nous sur Twitter : @narretepasleco et réagissez en direct !

Gemalto Au coeur de la convergence numérique, Gemalto accompagne les banques, les gouvernements, les opérateurs télécoms ainsi que les entreprises  dans la mise en oeuvre de services numériques sécurisés et pratiques destinés à plus d'un milliard de personnes à travers le monde.

Les invités

L'équipe

Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.