le billet

Il y a encore un an, l'émission s'ouvrait par le portrait au vitriol de l'homme ou la femme de la semaine économique, dressé par Bernard Maris . Pour rendre hommage à l'économiste de Charlie Hebdo , nous decrochons ce samedi l'un de ces "Encadrés"...

Thierry Lepaon, dans son bureau
Thierry Lepaon, dans son bureau © MaxPPP/Le Parisien/Arnaud Journois /

Lepaon ne fait plus la roue

Le Secrétaire général de la CGT a démissionné cette semaine.

Le 16 mars 2013, Bernard Maris encadrait Thierry Lepaon

c'est pas si simple | le débat d'On n'arrête pas l'éco

L'actualité économique vue par Christian Chavagneux (Alternatives économiques et Alter Éco +) et Emmanuel Lechypre (BFM Business).

Bernard Maris
Bernard Maris © Radio France /

La Pensée de Bernard Maris - Le legs, l'héritage

Bernard Maris, ancien chroniqueur d'On n'arrête pas l'éco , était un économiste iconoclaste de gauche. Il a été tué mercredi 7 janvier 2015 dans l'attentat contre l'hebdomadaire satirique Charlie Hebdo.

Diplômé de l'Institut d'études politiques de Toulouse en 1968, agrégé de sciences économiques en 1994, il avait récemment achevé sa carrière d'enseignant-chercheur à l'université Paris 8 après un détour plus ancien par Toulouse I.

C'est tellement emmerdant l'éco ! Faut reconnaître que c'est plus agréable de lire de la poésie... Et en même temps, ça nous concerne tous.

L'économiste a longtemps défendu les thèses de la décroissance, prônant les valeurs de l'économie collaborative et participative et fustigeant les ravages de la société de consommation. "On peut dire de lui qu'il était anti-libéral, de gauche..., anarcho-keynesien", décrit Dominique Seux, insistant sur le fait qu'il représentait "la pensée économique de nombre de Français". Membre du conseil scientifique d'Attac et candidat des Verts aux législatives de 2002, Bernard Maris fut choisi en 2011 par le président du Sénat Jean-Pierre Bel pour intégrer le conseil général de la Banque de France. Les deux débatteurs d'On n'arrête pas l'éco rendent hommage à leur compère Bernard Maris autour de la question de sa pensée et l'héritage de celle-ci.

> (ré)écouter la lettre de Christian Chavagneux adressée à Bernard Maris.

ça se passe comme ça là-bas ?

L'Allemagne s'excite autour du Grexit

L'économie ne s'est pas arrêtée cette semaine. Et parmi les actualités, il y a cette confusion autour des déclarations du Gouvernement allemand et de la zone euro. Selon Der Spiegel , Berlin considérerait comme inévitable une sortie de la Grèce , si le parti antilibéral Syriza l’emportait le 25 janvier prochain.

Cyril Sauvageot nous appelle de Berlin.

les gens qui comptent | le reportage d'On n'arrête pas l'éco

Vacances à la carte, patrons à la cool ?

Virgin est le dernier à s’être lancé : la firme de Richard Branson propose à ses salariés des vacances illimitées. C’est Netflix qui l’a inspiré, dit-il. Le géant du téléchargement légal s’est lui-même aligné sur un concept très californien, très « Silicon Valley ». Là-bas, de nombreusesstart-upsappliquent des vacances à volonté . En France, où la moyenne des congés annuels est de six semaines, une petite entreprise a tenté le coup dès sa création : la société Evercontact , installée à Paris. Cela fait quatre ans que cela fonctionne. Mais tout le monde y trouve-t-il son compte ?

Reportage de Bénédicte Dupont (première diffusion le 25 octobre 2014).

l'invitée

Nathalie Balla, co-Présidente de La Redoute

ma vie au boulot

Sandrine Foulon
Sandrine Foulon © Radio France / Michel Labelle

Les langues et l'entreprise, un dialogue de sourds

Chronique signée Sandrine Foulon .

Les liens

le twitter d'On n'arrête pas l'éco Retrouvez-nous sur Twitter : @narretepasleco et réagissez en direct !

Mots-clés:
Suivre l'émission
Nous contacter
  • ICAgICAgICAgICAgPHN2ZyBjbGFzcz0iaWNvbiI+CiAgPHVzZSB4bWxuczp4bGluaz0iaHR0cDovL3d3dy53My5vcmcvMTk5OS94bGluayIgeGxpbms6aHJlZj0iI2ljb25fY29udGFjdCI+PC91c2U+Cjwvc3ZnPiAgICAgICAgICAgIENvbnRhY3QKICAgICAgICA=