le billet

Qui gagne perd

"On hasarde de perdre en voulant trop gagner." C'est la morale d'une fable de La Fontaine . Mais cette maxime peut s'appliquer dans la vie réelle, notamment dans le cas particulier de la navigation sur Internet , avec ces nombreuses fenêtres intempestives qui promettent de gagner beaucoup d'argent sans sortir de chez soi . La fortune est à portée de clic, vous pouvez d'un coup devenir trader sur le marché des devises , parier sur la hausse ou la baisse du dollar, ou du yen, du baril de pétrole ou du cours de l'or . Sauf qu'attention, certains sites réclament les coordonnées bancaires de l'internaute ; l'argent est rarement gagné, l'argent perdu est souvent difficile à récupérer. Une situation malheureusement fréquente, mise en images humoristiques par Norman .

La chose n'est pas toujours illégale , mais même quand les sites sont légaux, ils s'adressent à des investisseurs aguerris et formés car ce boursicotage est très risqué . En quelques minutes seulement, il est très facile de perdre beaucoup. Voilà pourquoi l'Autorité des marchés financiers propose cette semaine au ministre des Finances d'interdire la publicité en ligne sur ces produits très toxiques . Michel Sapin n'a pas encore répondu. Le patron du gendarme boursier précise quand-même que l'interdiction devra être encadrée. Il ne voudrait pas que Bruxelles la rejette pour atteinte à la liberté d'entreprendre ou à la liberté d'expression ...

c’est pas si simple | le débat d’On n’arrête pas l’éco

L'actualité économique vue par Christian Chavagneux (Alternatives économiques et Alter Éco +) et Emmanuel Lechypre (BFM Business).

  • Le Gouvernement va-t-il relancer l’investissement ?

Il paraît que c'est la clef de la reprise économique, c'est le Président de la République qui le dit. L'investissement des entreprises est au ralenti. Depuis l'an 2000, il est passé de 5 à 4 % du chiffre d'affaires des entreprises, selon une étude du cabinet Roland Berger.Pour le relancer, le Premier ministre a annoncé cette semaine une série de mesures : un coup de pouce fiscal aux entreprises qui font des investissements industriels, 2,5 milliards d'euros sur cinq ans ; une capacité de prêt plus élevée pour la Banque publique d'investissement (bpifrance) ; et un plan de relance des autoroutes, entre autres.

  • Le Nouvel État actionnaire

Et si c'était l'État qui décidait ? On avait cru comprendre que le Gouvernement vendait une partie des bijoux de familledes participations dans les entreprises publiques notamment, pour récupérer un peu d'argent. Mais cette semaine, retournement ! L'Exécutif décide d'augmenter temporairement sa participation dans le constructeur automobile Renault : de 5 à quasi 20 %, pour obliger le groupe à adopter les droits de vote double, qui récompense les actionnaires de long terme.

ça se passe comme ça là-bas

Le« French economy bashing »dans la campagne britannique

Le French Bashing est de retour Outre-Manche ! Ca ne s'était jamais vraiment arrêté, mais le Premier ministre relance la machine avec une tribune publiée dans le Sunday times dimanche dernier. Dans ce texte, le conservateur David Cameron se moque de ses adversaires travaillistes. Avec eux, dit-il en résumé, on deviendra aussi mauvais que la France.

Franck Mathevon nous appelle de Londres.

les gens qui comptent | le reportage d’On n’arrête pas l’éco

Photovoltaïque : vers l’autoconsommation ?

Panneaux solaires à l' INES, l'institut national de l' energie solaire à Technolac au Bourget du Lac
Panneaux solaires à l' INES, l'institut national de l' energie solaire à Technolac au Bourget du Lac © MaxPPP/Le Dauphiné Libéré/Sylvain Muscio /

Où en est-on du développement de l’énergie solaire en France ?

A première vue, la filière photovoltaïque est bien éclipsée depuis trois ans. Avec la mise en place, en 2011, d'un moratoire sur les tarifs de rachat de l’électricité , pas moins de 50 % des emplois du solaire ont été détruits .

Et pourtant, il y a bien du nouveau sous le soleil, notamment des projets de centrales solaires , dont certaines sont effectivement en construction. Un exemple dans le Bordelais où s’installe actuellement la plus grande installation d’Europe : un million de panneaux solaires sur 300 hectares . Et puis il y a ce mode de production d’énergie qui se développe chez les particuliers : l’autoconsommation . Où l’on constate que l’énergie solaire est devenue moins chère que l’énergie nucléaire ...

Reportage, non loin de Montpellier, de Sophie Delpont .

l'invité

Le Solaire, en France, est moyennement compétitif.

Jean-Bernard Lévy dirige actuellement le groupe Thales
Jean-Bernard Lévy dirige actuellement le groupe Thales © Maxppp / Christophe Morin

Jean-Bernard Lévy, Président-directeur général du groupe EDF

ma vie au boulot

Sandrine Foulon
Sandrine Foulon © Radio France / Michel Labelle

Le Droit de grève pour les nuls

Radio France traverse un conflit social compliqué, long, avec plusieurs préavis. C’est l’occasion de livrer un petit mode d’emploi. Première question : les salariés peuvent-ils se relayer pour faire la grève ?

Chronique signée Sandrine Foulon.

Les liens

le twitter d'On n'arrête pas l'éco Retrouvez-nous sur Twitter : @narretepasleco et réagissez en direct !

Les invités

L'équipe

Mots-clés:
Suivre l'émission
Nous contacter
  • ICAgICAgICAgICAgPHN2ZyBjbGFzcz0iaWNvbiI+CiAgPHVzZSB4bWxuczp4bGluaz0iaHR0cDovL3d3dy53My5vcmcvMTk5OS94bGluayIgeGxpbms6aHJlZj0iI2ljb25fY29udGFjdCI+PC91c2U+Cjwvc3ZnPiAgICAgICAgICAgIENvbnRhY3QKICAgICAgICA=