Émission produite et présentée par Delphine Simon

le billet

La Chine vient à l’Europe, pour le Pirée, pour le meilleur ?

Alexis Tsipras à la tribune
Alexis Tsipras à la tribune © MaxPPP/EPA/Asimela Pantzartzi

Et c’est reparti ! A vendre !Le port du Pirée , en Grèce, retourne à la case départ.

Le 29 janvier dernier, le nouveau gouvernement d'Alexis Tsipras stoppait net la privatisation du plus grand port grec, fleuron national, pour une question de souveraineté . Mais quatre mois plus tard, la privatisation est relancée : Syriza est aujourd'hui prêt à céder 51 % du capital du Pirée, comme une concession accordée à l’Union européenne et au FMI . La Grèce espère en tirer 7 milliards d'euros, avant l'été. Sur le banc des acquéreurs, l’armateur chinois COSCO , qui trace sa route de la soie, à l’envers, en Europe.

En France, retour également à la case "On vend".Le Club Med est conquis par Fosun , l’aéroport de Toulouse-Blagnac a été cédé à 49,99 % à un consortium chinois . Et les bonnes affaires continuent avec la plongée de l’euro .

Les Chinois viennent en France, également au sens propre : ils étaient 5 400 à débarquer le week-end dernier, tous salariés du conglomérat Tiens dont le patron est la 24ème fortune chinoise. Ceux-ci sont venus visiter la France dans le cadre d'un séminaire de cohésion de groupe pour salariés méritants , du team-building appelé aujourd'hui un incentive . Le suspens a duré des mois, mais c'est finalement la France qu'a choisi le groupe Tiens .

►►► ALLER + LOIN | (ré)écouter L'Éco du jour de Philippe Lefébure consacré à l'incentive du conglomérat Tiens

c’est pas si simple | le débat d’On n’arrête pas l’éco

L’actualité économique vue par Gilles Raveaud (Alter Éco +) et Emmanuel Lechypre (BFM Business).

C'était la divine surprise de la semaine : la France connaît un rebond de la croissance au premier trimestre. Non pas 0,1 %, 0,2 %, 0,3 % mais 0,6 % de hausse du PIB .

  • Le Marché de l’art, c’est pas du cochon

Si la croissance française repart, ce n'est pas encore la panacée. Mais un secteur semble ne vraiment pas connaître la crise. C'est le marché de l'art. Preuve en est avec la vente record d'une œuvre de Picasso chez Christie's à New-York .

ça se passe comme ça là-bas

Le marché chinois dessmartphonesarrive à saturation

Le marché chinois, le 1er marché mondial, commence déjà à saturer ! Selon le cabinet américain d’analyses de marché, International Data Corporation (IDC), les ventes de téléphones mobiles en Chine , jusqu'ici fulgurantes, sont en repli au premier trimestre 2015 . Du jamais vu depuis six ans.

Delphine Sureau nous appelle de Shanghai.

les gens qui comptent | le reportage d’On n’arrête pas l’éco

L’Hôpital à l’heure des économies

L'hôpital psychiatrique de Villejuif en grève contre la remise en cause des 35 heures
L'hôpital psychiatrique de Villejuif en grève contre la remise en cause des 35 heures © Radio France

Commentfaire des économies à l’hôpital , sans mettre en danger la qualité des soins ?

Pour 2017, la ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes Marisol Touraine s’est fixé un objectif : réduire de trois milliards d’euros les dépenses de l’hôpital . Dans le même temps, les urgences, saturées, inquiètent jusqu’aux renseignements généraux évoquant dans une note « un engorgement massif » et des services « au bord de l'implosion ».

Le budget global de l’hôpital public s’élève à 70 milliards d’euros , quand son déficit atteint 400 millions. Dans cette équation,la masse salariale représente 70 % des dépenses … De quoi laisser penser à certains que l’emploi serait fortement menacé.

Reportage de Sophie Delpont , au centre hospitalier René Dubos de Pontoise.

l’invité

On reverra des grues dans le BTP au début de l'année 2016.

Alain Dinin
Alain Dinin © Nexity / Nexity

Alain Dinin , Président-directeur général du groupe immobilier Nexity

ma vie au boulot

Sandrine Foulon
Sandrine Foulon © Radio France / Michel Labelle

Retraites : qui porte le chapeau ?

On parle aujourd'hui des retraites chapeau . L’ancien patron de Peugeot, Philippe Varin , a relancé la polémique sur le montant de cessurcomplémentaires . Concernent-elles beaucoup de cadres ?

Chronique signée Sandrine Foulon.

Les liens

le twitter d'On n'arrête pas l'éco Retrouvez-nous sur Twitter : @narretepasleco et réagissez en direct !

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.