le billet

Écologie : les petits ruisseaux font-ils les grandes rivières ?

Sommet Entreprises et climat | Business & Climate Summit Paris 2015
Sommet Entreprises et climat | Business & Climate Summit Paris 2015 © B&C Summit / B&C Summit

Écologie rime avec économie. C'est une rime pauvre, mais une rime quand même. Et c'est ce qu'ont voulu prouver cette semaine des centaines de chefs d'entreprise réunis à Paris pour préparer la Conférence environnementale de décembre .Mais certains ont boudé l'invitation, comme le représentant européen d'un pétrolier canadien , premier producteur de pétrole sur le sol français . Il remplit 11 500 barils par an , mais n'a pas souhaité participer au Sommet Entreprises et climat . "Nous préférons avancer dans le concret", explique le dirigeant.Le concret... comme ce partenariat avec un agriculteur des Landes . Là-bas, pour extraire le pétrole , l'entreprise doit aussi sortir de l'eau chaude du sol et, plutôt que la laisser chauffer l'atmosphère, elle la vend, peu cher, au paysan voisin qui l'utilise pour chauffer sa serre de tomates.Bilan : 15 000 tonnes de CO2 économisées chaque année . Et l'entreprise ne s'arrête pas là : l'eau chaude chauffe aussi un écoquartier et le pétrolier convertit doucement ses voitures d'entreprise à l'électrique.Serait-ce de ce faitla fin des énergies fossiles qui accélèrent le réchauffement climatique ? NON. Pas pour l'instant répond le dirigeant. La demande de pétrole va rester forte pendant encore 30 ou 40 ans. Alors on continue...

2'10

BILLET ONAPLE 2305

c’est pas si simple | le débat d’On n’arrête pas l’éco

L’actualité économique vue parChristian Chavagneux (Alternatives économiques etAlter Éco + ) et Jean-Marc Daniel (ESCP Europe et BFM Business).

  • L’OCDE confirme le creusement des inégalités

Une étude le confirme encore cette semaine : les écarts se creusent encore plus entre les plus riches et les plus pauvres. C'est l'OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques) qui le dit dans un nouveau rapport.

7'50

Débat ONAPLE 2305 1/2

►►► ALLER + LOIN | (re)lire le rapport complet de l'OCDE sur les inégalités [en anglais]

__

  • Patrick Drahi est-il trop hardi ?

Jusqu'où ira Patrick Drahi ? Le patron d'Altice , magnat des télécoms et de la presse française , très silencieux dans les médias, justement, mais très actif sur le terrain , vient de mettre un pied aux États-Unis en rachetant un câblo-opérateur américain . Un achat qui rejoint, dans sa corbeille, les opérateurs SFR, Virgin Mobile et Portugal Télécom et les journauxL'Express , L'Expansion et Libération , entre autres. Monsieur a bon appétit.

6'50

Débat ONAPLE 2305 2/2

ça se passe comme ça là-bas

Daesh n’est pas dans la dèche

L'État islamique contrôle 50% de la Syrie
L'État islamique contrôle 50% de la Syrie © Radio France

L'économie tourne les yeux vers la Syrie et l'Irak. L'organisation autoproclamée État islamique a pris cette semaine la ville de Palmyre . Son drapeau, noir, flotte aussi sur la ville deRamadi en Irak. Les terroristes de Daesh, forts de 25 000 combattants, gagnent du terrain. Et cette expansion demande une certaine solidité économique .

2'27

ESP ONAPLE 2305

nous appelle de Beyrouth.

les gens qui comptent | le reportage d’On n’arrête pas l’éco

Fralib : la Scop se lance

Factory | L'Usine Fralib de Gémenos en 2011
Factory | L'Usine Fralib de Gémenos en 2011 © Certains droits réservés - CC BY-NC-ND 2.0 / marcovdz

Les Fralib sont de retour ! Cinq ans après l’annonce de la fermeture de l’usine de production des thés et infusions Éléphant® de Gémenos , près de Marseille, les ex-salariés vont recommencer la production, sous leur marque à eux… Ils la révèleront ce mardi 26 mai, jour du premier anniversaire de l’accord de fin de conflit signé avec leur ancien patron Unilever , après quatre ans de lutte juridique et économique .

En 2010, ils étaient 182 salariés, en 2015, ils sont 58 coopérateurs de leur propre entreprise : une Scop , société coopérative et participative . Ils n’ont pas pu conserver la marque Éléphant®, mais ils ont gardé les locaux, Unilever leur ayant cédé les machines. La suite de l’aventure, ils la vivent par eux-mêmes : trouver les fournisseurs , les distributeurs et, surtout, séduire les consommateurs .

Ils ont gagné la première manche de leur combat, la deuxième se joue maintenant.

8'16

Reportage ONAPLE 2305

Reportage à Gémenos de Bénédicte Robin .

l’invité

[Faire de l'argent, aujourd'hui, avec un club de foot ?] On peut. On peut... mais on n'y arrive pas. [...] Ce qui est difficile, c'est d'avoir une gestion profitable en ayant des objectifs sportifs très élevés. [...] Notre choix, c'est le sportif d'abord.

10'09

Invité ONAPLE 2305

Jean-Louis Triaud , Président du club de football des Girondins de Bordeaux

ma vie au boulot

Sandrine Foulon
Sandrine Foulon © Radio France / Michel Labelle

Compétitivité, maintien de l’emploi, avenir… C’est quoi tous ces pactes ?

Entre les accords de maintien dans l’emploi, les accords de compétitivité et, maintenant, Michelin qui vient de signer un pacte d’avenir , il serait facile de s'y perdre... Tout cela est-il juste une question de sémantique ?

2'25

Ma Vie au boulot ONAPLE 2305

Chronique signée Sandrine Foulon.

Les liens

le twitter d'On n'arrête pas l'éco Retrouvez-nous sur Twitter : @narretepasleco et réagissez en direct !

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.