le billet

La Banane sur une pente glissante

Vous ne l'avez pas vue dans les journaux ? Elle occupe pourtant des pages entières cette semaine. Une photo en pied, plutôt flatteuse, avec une cocarde . Photo accompagnée d'une question : qui sera la star française du Salon de l'agriculture ? Il ne s'agit pas de la vache Filouze, mais de la banane française ! La banane est une star et les stars, c'est bien connu, ne meurent jamais !

Sauf que cette pauvre banane, notre deuxième fruit préféré , après la pomme, un aliment indispensable à la survie dans des pays comme l' Inde, est sur une pente bien glissante. Elle pourrait même disparaître de nos étals d'ici dix ans .La faute au fusarium , un champignon fatal qui a déjà contaminé l'Asie et l'Afrique . Il fait des ravages chez les bananiers fragilisés par la monoculture intensive . Alors : comment sauver la banane ?

Certains travaillent à une "super banane " génétiquement modifiée ; un projet très critiqué. D'autres imaginent une autre forme de culture qui la rendrait plus forte. C'est notamment le cas en Guadeloupe et en Martinique , origines de 40% des ventes en France . Elles mettent les terrains en jachère, diversifient les plantes et diminuent les pesticides.Reste à valoriser cette différence : un label "Banane française" vient d'être lancé au Salon de l'Agriculture cette semaine...

__

c’est pas si simple | le débat d’On n’arrête pas l’éco

Accord en Grèce, délai pour le déficit français : victoire ou défaite de l’austérité en Europe ?

Deux actualités européennes fortes cette semaine : lesconcessions de la Grèce faites à l'Union européenne , en échange d'une aide internationale prolongée de quatre mois ; et le nouveau délai de deux ans accordé à la France ! Nous avons jusqu'à 2017 pour atteindre le nombre d'or du déficit : 3 % du produit intérieur brut (PIB) . Dans tout cela, on se demande qui a gagné, qui a perdu ; est-ce quel'austérité gagne du terrain ou est-ce qu'elle perd sa suprématie ?

L'actualité économique vue par Christian Chavagneux (Alternatives économiques et Alter Éco +) et Jean-Marc Daniel (BFM Business et ESCP Europe).

ça se passe comme ça là-bas

Google Town et Facebook City

Après les données et la publicité , les géants de l’Internet se piquent d'architecture et d'urbanisme : en Californie, Google prévoit de construire un nouveau quartier général géant dans la ville de Mountain View. Cette annonce fait suite à celle de Facebook : Marc Zuckerberg veut, pour sa part, bâtir une ville entière dans la baie de San Francisco pour héberger ses salariés .

Frédéric Carbonne nous appelle de Washington.

les gens qui comptent | le reportage d’On n’arrête pas l’éco

Les Collectivités face aux emprunts toxiques

very toxic...
very toxic... © CC - Certains droits réservés / gonzales2010

Cette semaine, le Gouvernement a doublé le fonds de soutien aux collectivités locales fragilisées par des emprunts indexés sur les taux de change, les emprunts toxiques . Il atteint trois milliards d'euros. Cette mesure correspond à la promesse du secrétaire d’État au Budget Christian Eckert de réagir rapidement après laforte appréciation du franc suisse .

Les collectivités n’ont aujourd’hui plus que deux mois pour choisir entre bénéficier de ce fonds et attaquer la banque SFIL , c’est-à-direl’État

Reportage de Sophie Delpont avec la collaboration du service Économie de la rédaction de France Inter.

le grand invité | en partenariat avec i> TÉLÉ et Les Échos

[9000 emplois supprimés en cinq ans ?] Ce ne sont pas mes chiffres.

Guillaume Pepy , Président de la SNCF

Guillaume Pepy, Président de la SNCF

►►► "Le Grand Invité", un rendez-vous mensuel en partenariat avec i> TÉLÉ et Les Échos

Le dernier samedi de chaque mois, On n'arrête pas l'éco propose un entretien de vingt minutes mené par Marion L'Hour , Dominique Seux et Jérôme Libeskind avec une grande personnalité du monde de l'économie, à retrouver ensuite sur franceinter.fr ,i> TÉLÉ , itele.fr et lesechos.fr.

logo france inter
logo france inter © Radio France
logo itélé | i>TÉLÉ
logo itélé | i>TÉLÉ © i>TÉLÉ / i>TÉLÉ
Logo Les Échos | Les Echos
Logo Les Échos | Les Echos © Les Echos / Les Echos

ma vie au boulot

Sandrine Foulon
Sandrine Foulon © Radio France / Michel Labelle

Géolocaliser, c'est espionner ?

Chronique signée Sandrine Foulon.

Les liens

le twitter d'On n'arrête pas l'éco Retrouvez-nous sur Twitter : @narretepasleco et réagissez en direct !

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.