Voilà comme dans nombre de ses films, un personnage d’Arnaud Deplechin, qui se débat dans l’existence et qui tente quelque chose avec la psychanalyse..

Et ils sont nombreux les cinéastes à avoir choisi de mettre leurs personnages sur le divan..

Les situations sont souvent cocasses, drôles et pleines de clichés sur la psychanalyse…

Moins évident, c’est la façon dont le cinéma a souvent malgré lui, représenté des thèmes chers à la psychanalyse ; l’inconscient, la projection, ou encore l’identification

Des thèmes universels aussi, sujets de préoccupations théoriques depuis Freud : l’amour, le trauma, le genre, la féminité..

Alors comment la fiction s’est elle emparée de ces sujets pour nous y faire réfléchir ? quelle est l’approche psychanalytique qui s’y déploie ? comment le cinéma parvient-il à saisir quelque chose de l’inconscient ?

En somme, comment le cinéma parle de psychanalyse ?

C’est notre sujet aujourd’hui

Sur le divan

Le témoignage sur la psychanalyse de la romancière Nina Bouraoui.

Programmation musicale

  • Frontier psychiatrist, The avalanches, 2001, Delabel.
  • The run, The inspector Cluzo, 2016, Fucktheassplayer.
  • El beach, The Liminana, 2016, Lionel Liminana.
Les invités
Les références
L'équipe
Contact
Thèmes associés