La Croix Rouge a installé son outil "Family Links"
La Croix Rouge a installé son outil "Family Links" © Capture d'écran du site de la Croix rouge

Depuis le début de la semaine, les disparus se comptent par centaines. Le tremblement de terre a coupé de nombreuses communications de téléphone et d'internet, d'où la difficulté des proches d'avoir des nouvelles des personnes disparues. Ni une ni deux, les géants d'internet ont mis en place des outils pour permettre aux personnes de s'informer. Mais avec la limite bien sûr de disposer d'une connexion internet.

Google a installé son "Person Finder". C'est très facile, il suffit d'entrer un nom et vous pouvez voir si celle-ci s'est déclarée vivante sur le site. De son côté, Marc Zuckerberg le patron de Facebook a activé pour la première fois l'outil "Safety Check" créé il y a plusieurs semaines. Enfin il y a l'outil mis en place par le Comité International de la Croix Rouge, son nom c'est "Family Links".

Aurélie De Gorostarzu, responsable du service Rétablissements des Liens Familiaux de la Croix Rouge française explique son fonctionnement.

40 sec

Aurélie De Gorostarzu de la Croix Rouge

L'outil a fait ses preuves puisque "Family Links" est déjà utilisé par la Croix Rouge pour retrouver la trace des migrants disparus en Méditérranée.

Un jeune Afghan a pu retrouver la trace de sa maman en Iran grâce à Family Links

28 sec

Aurélie De Gorostarzu de la Croix Rouge

La Croix Rouge compte développer l'outil "family Links dans les prochains mois.

La "colère" de Barack Obama

Le petit coup de folie du président américain a fait un sacré buzz sur le net. Imaginez la scène, samedi dernier à l'Hôtel Hilton de Washington, toute la presse est rassemblée pour le traditionnel dîner des correspondants accrédités à la Maison Blanche. D'un côté, Barack Obama assure son rôle -tradition oblige- de délivrer des remarques humoristiques à l'assistance. En présence d'un autre côté d'un traducteur de "colère", le comédien Keegan-Michael Key. Il se place dans le dos de Barack Obama et "traduit" ses remarques qui sentent bon la langue de bois. Tout le monde en prend pour son grade, à commencer par les journalistes et les Républicains, sans oublier Hillary Clinton.

Ca fait donc rire la salle, mais pas tout le monde loin de là, puisque pendant ce temps là à Baltimore plusieurs centaines de noirs manifestaient contre les brutalités policières. Sur twitter, certains se sont émus une nouvelle fois du fossé entre le peuple et les élites.

Le cauchemar des hackers du rail

Les usagers connaissent malheureusement par coeur les retards et suppressions de train dues aux malveillances sur le réseau de la SNCF. Mais demain, selon un professeur anglais, elles pourraient prendre une autre dimension. Dans une interview à la BBC, David Stupples de la City University de Londres donne l'alerte : le nouveau système de signalisation ferroviaire, dit ERTMS en Europe pourrait bien donner des idées aux hackers. Ce système contrairement aux bons vieux panneaux lumineux est totalement numérique. Imaginez : faire dérailler un train à distance à grande vitesse au travers d'un ordinateur pourrait donc devenir une réalité. Et ce système censé harmoniser les différents systèmes européens est déjà mis en place en Grande Bretagne. En France, la signalisation numérique sera installée sur toute nouvelle ligne en construction, dont la ligne Bretagne-Pays de la Loire ou Sud-Europe-Atlantique.

"Amazing french tech" ou le héros made in France

"Amazing french tech"
"Amazing french tech" © Capture d'écran du site du gouvernement

"Amazing french tech", c'est une nouvelle oeuvre du service de communication du gouvernement, décidément très en forme. Après les détournements du

, des séries Game of Thrones ou House of Cards, voici un cousin éloigné de Spiderman, en collant rouge et bleu, la poitrine frappée d'un coq. Ce héros est l'homme augmenté à la sauce technologique française. Chacun de ces accessoires vante les mérites de produits innovants de star-up françaises. Evidemment sur twitter, les réactions ironiques n'ont pas tardé.

Les Anglais en colère contre une pub macho

Une pub sexiste crée la polémique au Royaume-Uni
Une pub sexiste crée la polémique au Royaume-Uni © Capture d'écran de twitter

Une question posée par une marque de produits minceur dans le métro londonien a agité la twittosphère "Votre corps est-il prêt pour la plage ?" A côté du message un mannequin pose fièrement. Résultat : énormément de tweets rageurs et qu'a fait la marque ? S'est-elle excusée ? Eh bien non, au contraire. Elle a accusé les internautes de "terrorisme" et les a interpellé très directement sur le réseau social. De quoi évidemment faire monter un peu plus la mayonnaise.

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.