Cette semaine, on s'abonne à la télé sur YouTube, on regarde des vidéos conçues par des femmes et on enlève toute la couleur verte dans Shrek.

Les Internettes est une association qui promeut les vidéos crées par des femmes
Les Internettes est une association qui promeut les vidéos crées par des femmes © Capture d'écran Youtube

YouTube lance sa "YouTube TV"

Contrairement à ce que laisse penser son nom, YouTube TV n'est pas une chaîne de télé... mais un bouquet de chaînes. La plateforme de partage de vidéos a annoncé mardi le lancement de cette nouvelle offre, qui veut marcher sur les plate-bandes des box et de la télé par satellite. Pour 35 dollars par mois, les abonnés ont accès à 44 chaînes, dont les gros réseaux américains comme ABC et CBS, le tout via une application pour smartphones et tablettes, qui permet de regarder ces chaînes en direct et en replay. Une offre commerciale très agressive, puisqu'outre-Altantique il faut parfois mettre près de 100 dollars pour s'abonner à un bouquet traditionnel.

En France, ce n'est pas encore prévu, car la situation est très différente : les bouquets de chaînes sont moins cher, et nous avons beaucoup plus de chaînes gratuites. Et si YouTube se lance dans ce secteur en France, il aura déjà de la concurrence : le service Molotov TV s'est lancé sur ce même créneau il y a quelques mois, mais avec une formule gratuite.

Pour les Internettes, les filles ne sont pas que des Youtubeuses beauté

On en parle parce que la journée internationale des droits des femmes approche, mais c'est une initiative qui existe depuis quelques mois déjà. Cette association s'appelle Les Internettes, et elle déplore notamment le fait que se montrer sur YouTube quand on est une femme c'est s'exposer aux commentaires sexistes et aux jugements hâtifs... Dans les rangs des Internettes, des vidéastes, mais aussi des journalistes et des graphistes.

L'idée, c'est donc de mettre en avant le travail de vidéastes femmes de façon éditorialisée, ce que ne fait pas YouTube qui fonctionne avec des algorithmes. Les Internettes ont lancé une page Facebook sur laquelle chaque jour est postée une vidéo réalisée par une femme. Dans les dernières pépites sélectionnées, ça parle jeu vidéo, dessin, voyages et même ornithologie. Une initiative positive qui vous permet d'élargir vos horizons si vous consommez de la vidéo sur Internet !

La vidéo de la semaine : Shrek... mais sans la couleur verte !

C'est l'oeuvre d'une étrange chaîne YouTube australienne, nommée "But Without" ("mais sans" en anglais). Son concept : des montages de films d'animation dans lesquels un élément plutôt capital du film est supprimé : dans le cas de l'ogre vert Shrek, toutes les scènes du film qui contiennent du vert sont coupées purement et simplement, ce qui donne un montage plutôt saccadé.

C'est délicieusement absurde et ça frise avec l'art vidéo. Dans la même série, vous pouvez aussi regarder Le Roi Lion mais sans animaux, Le Monde de Nemo mais sans eau, ou encore plus tiré par les cheveux, La Grande Aventure Lego mais sans un seul Lego. Ca dure 29 secondes, n'a aucun intérêt mais pour cette raison-là, c'est indispensable !

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.