Cette semaine, la chronique de pôle multimédia de France Inter vous emmène au Grand Palais à l'occasion de l'exposition Bohème et au coeur de la cuture gothique.

Depuis un peu plus d’un mois, les Bohémiens sont à l’honneur au Grand palais à Paris. C’est une exposition qui s’appelle “Bohèmes”. Elle évoque autant la culture des Roms que les artistes qui ont imité leur mode de vie.Depuis quelques année maintenant la Réunion des musées nationaux est plutôt portée sur la question du musée virtuelle. Cette fois, c’est une visite immersive que propose le Grand Palais. Vous ne quittez pas votre bureau ou votre canapé et vous suivez le guide.

Tout est accessible depuis une même fenêtre : la navigation, le zoom, les sous-titres, et même le partage sur Facebook.
Tout est accessible depuis une même fenêtre : la navigation, le zoom, les sous-titres, et même le partage sur Facebook. © Radio France / Capture d'écran

Alors vous l’avez compris, le guide, c’est Sandrine. Elle apparaît dans chacune des salles de l’exposition et elle raconte l’histoire de certains tableaux. Pendant ses explications, vous pouvez naviguer entre les oeuvres. Devant, derrière, sur les côtés, le mini-site fonctionne à 360°. Pendant toute la visite, Sandrine garde un ton très naturel, sans artifice. Vous l‘avez entendu, elle bafouille parfois, il n’y a aucun montage. C’est simple, ça fonctionne bien et c’est plutôt pratique pour découvrir des expos quand on habite pas à Paris.

Webdoc : I goth my world

Un autre univers musical avec un Webdocumentaire diffusé par Arte. On s’intéresse au monde des gothiques, les Goths dans le langage commun, un mouvement musical culturel qui célèbre ses 30 ans cette année.

I goth my world
I goth my world © Radio France

Le mythe des catacombes, les messes noires, la musique de Marylin Manson, les histoires de sorcières, les clichés sont nombreux sur le mouvement gothique. Ce web documentaire s’appelle “[I goth my world](Un autre univers, musical là-aussi avec un Webdocumentaire diffusé par Arte. On s’intéresse au monde des gothiques, les Goths dans le langage commun, un mouvement musical culturel qui célèbre ses 30 ans cette année. )”, goth, G-O-T-H et il évoque tous ces aspects de la culture goth.

A l’origine du projet, il y a trois étudiants de l’école de journalisme de Strasbourg. Ils ont travaillé pendant plus d’une année sur le milieu gothique. Les réalisateurs ont choisi trois personnages qui représentent trois époques du mouvement : Chancy a 17 ans, il s’habille avec des tenues plutôt bariolées, ils portent des rajouts de cheveux de toutes les couleurs et danse sur de la disco gothique. Il y a aussi Katmi, elle a 34 ans et vit dans les livres de la période romantique : Baudelaire, Rimbault, Friedrich etc... Et puis, il y a Le Boucanier, l’esprit originel du Goth, ce que Mick Jagger représente pour le Rock n’roll ou Yvette Horner pour le bal musette. Le Boucanier est un des plus ancien organisateur de soirées gothiques à Paris. C’est une sorte de gardien de la tradition . Arte a programmé samedi soir, une nuit Goth avec notamment le webdocumentaire I Goth my world en version lineaire.

dossier_lien_blog_netplusultra
dossier_lien_blog_netplusultra © Radio France
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.