Cette semaine, on érige des monuments à l'humour du web, on s'insurge contre des maltraitances infantiles infligées pour le buzz, et on mélange Star Wars et les Beatles.

La stèle, sur laquelle sont représentés les grands buzz de ces 10 dernières années, est enterrée dans un lieu secret
La stèle, sur laquelle sont représentés les grands buzz de ces 10 dernières années, est enterrée dans un lieu secret © Capture d'écran YouTube/9GagTV

Un monument pour l'humour du web

On dit souvent qu'Internet, c'est le royaume de l'éphémère : le site américain 9gag en a décidé autrement. Ce site, très populaire aux Etats-Unis, est connu pour avoir permis l'émergence de mèmes. Un mème, dans le langage du web, c'est une séquence ou une image humoristique qui peut être reprise et détournée à volonté. Vous avez peut-être déjà vu le grumpy cat, ce chat qui fait la tête tout le temps ? Eh bien il vient de 9gag.

Pour ses neuf ans, ce site a décidé de graver dans la roche - au sens propre - les mèmes les plus populaires du web, en invitant les internautes à voter pour ceux qui ont marqué l'histoire d'Internet. Résultat : cet immense monument, un monolithe de 24 tonnes sur lequel sont gravées des références à ces phénomènes que furent, en leur temps, le Harlem Shake ou, plus récemment, le Pineapple Pen.

La stèle a été enterrée le 19 avril dernier en plein désert, dans un lieu tenu secret. Objectif : que dans des millions d'années les civilisations futures découvrent que le genre humain, en plus d'être intelligent, était aussi très drôle.

Ils maltraitaient leurs enfants pour "faire rire"

Mike et Heather, un couple d'américains, ont posté sur leur chaîne YouTube depuis plus d'un an des canulars mettant en scène leurs enfants. Problème, les enfants n'avaient pas l'air d'apprécier. La blague qui a fait polémique c'est une vidéo postée il y a quelques semaines où le père du petit Cody, 9 ans, et sa belle-mère, l'accusent d'avoir renversé de l'encre sur le sol. Evidemment l'enfant s'en défend, mais il y a beaucoup de violence verbale.

Les vidéos montraient aussi les frères et soeurs de Cody en train de le frapper, ou le jeune enfant poussé contre un meuble et saignant du nez. Plusieurs internautes s'en sont indignés, notamment dans des vidéos sur Internet.

Ces internautes ont aussi alerté les services de l'enfance, qui ont retiré à Mike sa compagne Heather la garde de deux des enfants, pour les confier à leur mère biologique. Depuis toutes les vidéos ont été retirées. A la place le couple a posté une vidéo d'excuses : "Nous avons publié des choses que nous n'aurions pas dû", c'est ce qu'ils ont expliqué.

La vidéo de la semaine : quand Star Wars rencontre The Beatles

Accrochez-vous : à ma droite les Beatles.. à ma gauche Star Wars. Deux univers qui n'ont a priori rien à voir. Mais seulement "a priori" : un duo de musiciens spécialisés dans les parodies geek (c'est comme ça qu'ils se présentent) ont détourné tout l'album Sgt. Pepper's Lonely Hearts Club Band des Beatles... pour en faire la bande-son de Star Wars, avec les images du film.

Le plus impressionnant c'est que ça colle : exemple avec la chanson titre, "Sgt Peppers lonely hearts club band", désormais dédiée aux plans de l'Etoile noire volés par la princesse Leia... qui devient donc "Princess Leia stolen Death Star plans"...

La chaîne YouTube, qui s'appelle Palette Swap Ninja, reprend tout l'album des Beatles façon Star Wars. Il y a un gros travail à la fois sur la musique et l'image qui a été réalisé... et c'est plutôt bien fait !

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.