La première maison française... qui tweete
La première maison française... qui tweete © Capture d'écran

Au menu de Net Plus Ultra cette semaine : une maison qui tweete toute seule comme une grande, le festival international du film d'animation d'Annecy version web, et Google qui veut envoyer en toute modestie des satellites dans l'espace.

"Bonjour, je suis la première maison qui tweete"

"Le facteur est passé", "il est temps de sortir la poubelle", "quelqu'un a sonné à la porte"... A Joigny, dans l'Yonne, les "événements" de la journée. Son propriétaire, Bruno Spiquel, a installé des capteurs dans toutes les pièces. Une fenêtre est restée ouverte ? Un tweet ! Un brusque changement de température ? Un tweet !

Ce passionné de domotique peut ainsi tout contrôler à distance. Pratique, écologique... L'expérience vise aussi et surtout à entamer une réflexion sur les objets connectés. Pas étonnant quand on sait que Bruno Spiquel est membre de la Quadrature du Net, une association de défense des droits et des libertés des citoyens sur la Toile :

La domotique est un principe de flicage de base. Avec ce compte Twitter, je veux interpeller les gens : se lancer dans la domotique, c'est très bien, mais sachez que vous confiez une partie de votre vie à des entreprises privées.

Le festival d'Annecy dans votre canapé

Le désormais incontournable festival du film d'animation d'Annecy démarre ce lundi 9 juin. Et cette année, pour la première fois, les organisateurs lancent MyHomeFestival sur internet. L'occasion de voir une sélection de films présentés en compétition, ainsi que trois programmes spéciaux diffusés exclusivement sur le web.

►►► CONSULTER | Le programme complet du festival d'Annecy

Parmi les temps forts de cette édition 2014 : les premières images des deux prochains films de Disney-Pixar, "Les Nouveaux Héros" et "Inside Out", seront dévoilées en avant-première sur les rives du lac d'Annecy. Sorties prévues en 2015.

Après avoir conquis le monde, Google à l'assaut de l'Espace

Le géant du web veut metttre 180 satellites en orbite, officiellement pour étendre l'accès à internet à des zones reculées de la planète. Les détails du projet sont encore flous, mais selon le Wall Street Journal, Google serait prêt à dépenser plus d'un milliard de dollars pour ses satellites !

image lien netplusultra blog
image lien netplusultra blog © Radio France
L'équipe
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.