Parmi les annonces faites par Apple en début de semaine, celle-ci est passée presque inaperçue : vous pourrez bientôt vous connecter à n'importe quel site ou appli avec votre identifiant Apple. En vidéo de la semaine, Lou Howard "pimpe" des chansons en les transformant de fond en comble.

Apple veut prendre une longueur d'avance sur Google et Facebook sur la question des données personnelles
Apple veut prendre une longueur d'avance sur Google et Facebook sur la question des données personnelles © AFP / JUSTIN SULLIVAN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA

A l'occasion des annonces faites par Apple ce lundi, on a tous parlé de la disparition du célèbre logiciel iTunes remplacé par trois applications, mais c’est loin d’être la seule nouveauté du futur système iOS13 annoncé par la marque à la pomme. Parmi celles-ci, il y en a une qui n'a l'air de rien mais qui risque de changer pas mal d’usages pour ce qui est de la protection de vos données : le bouton "Connectez-vous avec Apple". 

Concrètement, les applis qui le souhaitent auront donc un bouton qui permettra de vous connecter avec votre identifiant Apple, c'est-à-dire, si vous avez un iPhone, avec votre empreinte digitale ou votre visage. Vous n'aurez plus besoin de créer 30 comptes pour 30 applis, votre compte actuel suffira ! 

La différence avec les actuels boutons qui permettent de se connecter via son compte Facebook ou Google : aujourd'hui si vous cliquez sur ce bouton pour créer un compte via Google ou Facebook, ces services transmettent vos données. Avec Apple, l'application à laquelle vous vous connectez ne recevra vos informations personnelles que si vous l'autorisez expressément. Si vous refusez de donner votre vraie adresse mail... alors Apple vous créera une adresse mail aléatoire qui ne servira que pour ce service.

Problème : cela risque de renforcer l'hégémonie d'Apple. Apple devrait en effet obliger les développeurs d'applications qui utilisent les boutons de connexion avec Facebook ou Google à aussi ajouter le bouton "Se connecter avec Apple"... Avec un moyen de pression efficace : comme Apple gère aussi l'App Store, l'entreprise pourrait menacer de retirer les applications qui ne se plient pas à cette règle. Cette nouvelle fonction devrait donc être scrutée de près par le ministère américain de la concurrence qui mène déjà une enquête sur Apple et Google pour abus de position dominante.

La vidéo de la semaine : "Pimp my music", de Lou Howard

Dans cette émission, proposée par la vidéaste Lou Howard sur sa chaîne YouTube, le concept est simple : vous prenez une chanson, vous gardez le texte et la mélodie et vous changez tout le reste. A chaque fois la vidéaste et musicienne est accompagnée d'un ou une invitée expert en musique. Dans le premier numéro, elle revisite la comptine "Ah les crocodiles" ; dans le second, changement radical de style, c'est le titre "Au DD" de PNL qui a droit à son changement de style. 

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.