Cette semaine, Warner signale son propre site pour piratage, trois complices escroquent Internet et en font un film, et des youtubeurs entrent en guerre contre les commentaires.

"It's All Good", un film sur la meilleure façon de gagner de l'argent sans faire de film
"It's All Good", un film sur la meilleure façon de gagner de l'argent sans faire de film © YouTube

Ratage contre le piratage

On le doit à la Warner Bros., la célèbre société de production, en guerre depuis des années contre le partage illégal de ses films sur Internet. Récemment, la firme a fait grimper le curseur d'un cran dans la traque des pirates, en demandant à Google de retirer des résultats de recherche des liens vers des versions illégales de ses films. La liste fournie par Warner est de plus en plus importante, parfois jusqu'au ridicule : le site TorrentFreak révèle ainsi qu'elle contenait, au milieu des sites pirates, des liens vers des versions tout à fait légales et payantes des films (sur Amazon notamment) et même des liens vers le propre site de la Warner, que la Warner demandait donc à Google de bloquer...

Extrait d'une liste de sites que la Warner demandait à Google de bloquer
Extrait d'une liste de sites que la Warner demandait à Google de bloquer © Torrentfreak

Ils ont récolté 78.000 dollars pour réaliser un film sur la meilleure façon de récolter 78.000 dollars

Tout commence avec une campagne de crowdfunding lancée sur le site IndieGogo, un financement participatif pour un projet de film intitulé "It's All Good", qu'on pourrait traduire par "Tout va bien" ou "C'est pas grave". À l'époque, l'appel aux dons ressemble à ça.

C'était en 2014 et depuis l'ambiance a bien changé. Les auteurs, déjà bien connus pour leurs vidéos humoristiques sur YouTube, ont obtenu l'argent nécessaire. Et non seulement ils ont tout dépensé en fêtes géantes, limousines et vacances de rêve, mais ils ont aussi régulièrement posté des photos de leurs frasques... Quant aux pauvres donateurs, qui ont de plus en plus eu l'impression de s'être fait avoir, ils se sont mis à interpeller les auteurs, voire à les insulter sur Internet. D'autant plus que ces derniers ont fini par annoncer qu'ils ne pourraient même pas faire le film, faute de moyens.

Sauf que ce qui ressemble beaucoup à une arnaque, est en fait une arnaque dans l'arnaque. Ce que les internautes donateurs ne savent pas, c'est qu'avec l'argent des internautes, les trois auteurs ont bien tourné un film : une comédie sur trois auteurs qui détournent l'argent des internautes et qui deviennent l'ennemi public numéro un.

La bande-annonce est alléchante, et promet (en tout cas, on ose y croire) une sortie le 21 octobre.

La vidéo de la semaine : stop aux commentaires-poubelles

Attention, on ne dit pas que tous les commentaires sous les vidéos de YouTube sont mauvais. Mais il sont souvent sans rapport avec la vidéo et visent simplement à obtenir le plus de "likes" possibles, ce qui a finit par agacer ceux dont YouTube est le métier. Squeezie en a fait une vidéo, tout comme Amixem, qui a décidé de prendre le problème à bras le corps.

L'équipe

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.