On lui doit des téléphones courbés, en croix, en 3D ou déroulants : le fabricant sud-coréen LG a annoncé cette semaine arrêter de fabriquer des smartphones, après plusieurs années de pertes financières.

Le téléphone LG G5, qui se voulait modulaire, a été présenté en 2016
Le téléphone LG G5, qui se voulait modulaire, a été présenté en 2016 © AFP / Joan Cros / NurPhoto

La firme sud-coréenne LG a annoncé lundi qu'elle ne fabriquerait plus de smartphones à compter du 31 juillet prochain : le communiqué de l'entreprise explique que cela va permettre à l'entreprise de "se recentrer sur d'autres secteurs comme les téléviseurs, la robotique, les maisons connectées etc". Ce que le communiqué ne dit pas c'est le montant abyssal des pertes du fabricant dans le domaine : 700 millions d'euros l'an dernier et 23 trimestres consécutifs dans le rouge.  

LG s'était retiré du marché français des mobiles en 2019 en annonçant "prendre du recul sur sa division mobile"... mais à l'époque c'était dans l'optique de mieux revenir avec l'arrivée de la 5G. Finalement, il n'y aura pas de retour en grâce de ce constructeur qui s'est situé au milieu des années 2010 dans le trio de tête des plus gros vendeurs de smartphones, avant de dégringoler face à la concurrence des marques chinoises comme Huawei, Xiaomi ou Oppo. 

Et mine de rien, la fin de LG c'est peut-être la fin d'une époque : celle des projets fous dans la téléphonie. Ce fabricant s'est permis à peu près toutes les folies : jusqu'à il y a quelques mois à peine LG annonçait deux concepts étonnants à venir, comme un smartphone à deux écrans disposés en croix ou un autre avec un écran capable de s'enrouler sur lui-même. On retrouvait LG au tout début des écrans tactiles, avec des téléphones comme le LG Prada ou le Viewty avec un gros objectif photo... qui s'est mieux vendu que le premier iPhone... 

On l'a retrouvé ensuite aux manettes des téléphones estampillés Google, mais surtout on doit à la marque des innovations qui ont pour la plupart fait pschitt mais qui ont le mérite d'avoir été tentées : un smartphone totalement incurvé, un autre avec un écran qui faisait de la 3D sans lunettes ; ou plus récemment le G5 qui s'était fixé l'objectif d'être totalement modulaire puisqu'on pouvait clipser des accessoires dessus.  Le téléphone le plus étonnant c'est le site Numérama qui l'a retrouvé et il était commercialisé en Inde : il émettait des ultrasons pour faire fuir les moustiques. Avec cette annonce de la fin de LG Mobile, c'est donc toute cette époque qui prend fin.

L'info en plus : Pac-Man revient... à 99 joueurs

Pac Man, le célèbre jeu d'arcade vient de sortir sur Nintendo Switch, avec un look très similaire à celui des années 80 mais une petite différence : il se joue à plusieurs... pas à deux, trois ou quatre, mais à 99 en même temps ! C'est un Battle Royale, comme on dit, à la manière de Fortnite, le but du jeu étant de tenir le plus longtemps possible en zigzaguant entre les petits fantômes avec le petit bonhomme jaune. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Ce n'est pas une première, Nintendo avait déjà adapté Super Mario et même Tetris, le célèbre jeu de briques, dans une version à 99 joueurs, et c'était franchement prenant. Le jeu est disponible depuis jeudi pour les abonnés aux services en ligne de la Nintendo Switch.

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.