Cette semaine, on oublie les factures exorbitantes pour avoir consulté Facebook en vacances, on s'épile si on veut et on démonte en vidéo quelques mythes sur notre santé.

Dans Ton Corps (capture d'écran vidéo)
Dans Ton Corps (capture d'écran vidéo)

Internet n'a plus de frontières dans l'Union européenne

La Commission européenne a précisé cette semaine les conditions de la disparition des fameux frais d'itinérance sur nos smartphones, un terme qui doit vous dire quelque chose si vous voyagez beaucoup et que vous avez déjà découvert, en rentrant de vacances, une facture exorbitante parce que vous avez eu le malheur de vous connecter sur Facebook tous les jours au bord de la piscine.

À partir du 15 juin 2017, ces frais supplémentaires vont donc disparaître dans les pays de l'Union européenne. Mais, il y a une petite condition qu'on ne connaissait pas jusqu'ici : il ne faudra dépasser 30 jours d'utilisation successifs ou 90 jours au total sur une année. Pas question donc de partir vous installer dans un pays en payant votre connexion dans un autre pays moins coûteux.

Une histoire de poils

Ça a l'air rigolo comme ça, mais ça ne l'est pas tant que ça, vous allez le voir. Laura est jeune, belge, étudiante en philosophie, et elle a décidé un jour poster sur Facebook une photo d'elle, les bras levés, révélant des poils sous ses aisselles, tiré d'une série de la photographe Florence Lecloux contre le "bodyshaming", le harcèlement autour du corps des femmes.

Réaction quasi immédiate : des dizaines de critiques, de moqueries, voire de menaces... Pire, Laura découvre même qu'une de ses photos a été reprise sur un groupe public, assortie d'un commentaire plus que désagréable... Elle contacte l'auteur, qui lui répond :

"Nous vivons dans un monde de normes, si tu en sors et que tu t'exposes au public, c'est légitime qu'on vienne t'agresser."

Charmant.

Mais ça n'a pas découragé la jeune femme, devenue en quelques jours une héroïne des réseaux sociaux. Après avoir lancé un appel sur un groupe féministe, la mobilisation a permis de faire fermer le groupe de moqueurs en question. Et surtout de fournir encore plus de commentaires positifs sur sa photo, et enfin de militer pour le droit des femmes à avoir le choix de ce qu'elles font de leur corps, avec ou sans poil.

Elle a également depuis publié un article sur le site Madmoizelle où elle donne ses conseils à toutes celles qui seraient comme elles victimes de harcèlement en ligne.

La vidéo de la semaine : DTC, Dans Ton Corps 

C'est le retour de la chaîne YouTube "Dans Ton Corps", de Julien Ménielle, ancien infirmier, ancien journaliste, et désormais youtubeur santé depuis quelques mois. Dans sa chaîne, il répond, stéthoscope et t-shirt metal à l'appui, à toutes ces petites questions qu'on n'ose pas se poser. Et dans sa nouvelle vidéo, il démonte quelques idées reçues...

L'équipe

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.