Cette semaine, on revient à Rio de Janeiro où le numérique aide à reconstituer la collection après l'incendie du musée national du Brésil, on découvre des pépites musicales dans le podcast de Simon et Simone et on entre au musée sans parler complexe.

Le musée de Rio de Janeiro a été détruit par un incendie début septembre
Le musée de Rio de Janeiro a été détruit par un incendie début septembre © AFP / Mauro Pimentel

La collection du musée de Rio reconstituée... avec des photos

Tout début septembre, le musée national de Rio de Janeiro, au Brésil, a été détruit dans un incendie. Au total, 200 ans d'histoire du musée, et surtout 20 millions de pièces de toutes les époques sont partis en fumée. Mais des étudiants en muséologie d'une université brésilienne ont eu l'idée de créer un "panthéon virtuel" de ces œuvres disparues. 

Au départ, il s'agit d'une initiative spontanée de ces étudiants, qui ont regroupé et échangé les photos qu'il leur restait de ce qu'ils avaient vu au musée, pour en faire une sorte de souvenir collectif. L'initiative a largement dépassé le cercle de ces étudiants, d'abord via leurs amis puis par l'intermédiaire des réseaux sociaux : une adresse mail dédiée, à laquelle chacun peut contribuer, a été lancée. En quelques jours à peine près de 6 000 photos avaient été envoyées. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Le mouvement s’étend petit à petit, il y a notamment d’un laboratoire péruvien spécialisé dans les initiatives innovantes en muséologie, qui a aussi relayé cet appel à photos. L’idée c’est donc de documenter de façon numérique les 20 millions de pièces qui faisaient partie des collections du musée. 

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Beaucoup de travail, donc, mais cela semble bien parti, d’autant plus qu'une deuxième initiative similaire a été lancée... et celle-là pourrait avoir beaucoup plus d'audience, puisqu'elle vient de Wikipedia, qui propose d'utiliser sa base de données pour accueillir toutes les reliques virtuelles de ces pièces disparues.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Le podcast de la semaine : "Discorama", de Simon et Simone

Le duo Simon et Simone (alias The Toxic Avenger et Simon elle est bonne)  produit des émissions musicales en podcast, dont Discorama, où ils s'amusent à dénicher des pépites musicales autour d'une thématique. Dans le dernier épisode consacré au French Boogie, on trouvait quelques perles venues des prémices du hip-hop dans les années 80.

Extrait surprenant de ce podcast : un titre inattendu d'Eddy Mitchell

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

La vidéo de la semaine : le musée de la Chasse et de la Nature vu autrement

Si je vous parle d'une vidéo dans laquelle le directeur du musée national de la Chasse et de la Nature analyse l'une des œuvres présentées dans ses murs, vous me direz qu'on ne croule pas sous le fun. Pourtant, le musée de la chasse a décidé de parler de ces œuvres en vidéo et à sa façon. Quand Claude d'Anthenaise présente un bas-relief de Phèdre et Hyppolite façon "les boloss des belles lettres", le résultat est étonnant

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

L'épisode 2 de cette web-série, publié mardi, sonne quant à lui très "Feux de l'amour"

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.