Selon une révélation du quotidien anglais The Guardian, l'assistant vocal d'Apple a été reprogrammé pour éviter soigneusement toutes les questions épineuses liées au féminisme et au genre. Et pour la vidéo de la semaine, on découvre le nouvel épisode des "ASDF Movies" de l'américain TomSka.

Le HomePod d'Apple, qui inclut Siri
Le HomePod d'Apple, qui inclut Siri © AFP / Christoph Dernbach / DPA / dpa Picture-Alliance

Les assistants vocaux sont-ils féministes ? La question se pose tout particulièrement depuis que le quotidien anglais The Guardian a repéré, la semaine dernière, une note interne diffusée chez Apple en 2018. Elle demandait expressément aux ingénieurs en charge de Siri, l'assistant vocal de la marque à la pomme, de faire en sorte que celui-ci soit le plus neutre possible pour répondre aux questions sur le féminisme, et surtout sans jamais prononcer le mot de "féminisme"

Ainsi, quand on lui demande s'il est féminisme, Siri se contente de répondre "Je crois en l'égalité et je traite les gens avec respect", mais botte en touche et renvoie sur les résultats de recherche Google quand on lui demande ce que signifie le féminisme. Pour Apple, le rôle d'un assistant vocal est d'aider, ni plus ni moins. Siri n'est donc pas là pour donner son avis, et encore moins pour orienter ceux des utilisateurs, explique l'entreprise : 

Notre approche consiste à être factuels avec des réponses inclusives plutôt que d'avancer des opinions. 

Les nouvelles recommandations visent donc à faire des réponses les moins engagées et les plus larges possibles : avant, Siri expliquait "ne pas savoir grand chose" sur la question du nombre de genres existants. Aujourd'hui, il redirige vers Google. 

En revanche, l'assistant vocal est aussi devenu plus ferme en cas d'insultes à caractère sexiste. Auparavant, quand on le traitait de "salope", il répondait "Si je le pouvais, je rougirais". Aujourd'hui il se montre plus ferme et dit qu'il ne souhaite pas répondre à cela. 

Qu'en est-il des autres plateformes ? Chacune a ajusté le curseur à sa façon. Le magazine spécialisé l'ADN a fait le comparatif il y a quelques semaines et c'est Alexa qui s'en sort le mieux... l'assistant d'Amazon par exemple n'hésite pas à dire que l'identité sexuelle est complexe et personnelle, qu'il existe d'autres catégories que le masculin et le féminin, et cite Simon de Beauvoir comme son auteur préféré.

La vidéo de la semaine

C'est le retour des ASDFMovies de TomSka ! Le YouTubeur américain publie environ une fois par an une série de petites séquences animées délicieusement absurdes et aussi courtes qu'étonnantes. Et le cru 2019 (à écouter en anglais ou en français) vaut le coup d'oeil. 

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.