Cette semaine, les ingénieurs du site de vidéo à la demande nous expliquent tout sur leurs astuces pour vous faire cliquer et aimer leurs films et leurs séries, et le "Fossoyeur de films" met un sérieux coup de pelle aux bandes-annonces...

Netflix, le géant de la vidéo en ligne qui sait par avance ce que vous aimerez
Netflix, le géant de la vidéo en ligne qui sait par avance ce que vous aimerez © Radio France / Olivier Bénis

Quand vous regardez Netflix, Netflix vous regarde

Les ingénieurs de Netflix sont des gens qui se posent énormément de questions. Sur vos goûts en matière de films et de séries, mais aussi sur la bonne méthode pour vous faire regarder un contenu qui vous plaira. On sait déjà que Netflix regorge d'algorithmes pour déterminer les séries ou les films que le service vous proposera en priorité (ce qui fait que selon la personne connectée, la page d'accueil contiendra des choses radicalement différentes), par exemple en fonction de ce que vous avez déjà vu ou aimé, de ce que vous avez cliqué et de ce que vous avez ignoré... Bref, c'est un cercle vertueux (ou vicieux) selon le point de vue : Netflix analyse en permanence votre comportement, puis se sert de ces informations pour vous proposer d'autres contenus similaires qui pourraient vous intéresser.

Et parfois, ça va encore plus loin : c'est ce que racontent quatre salariés de Netflix dans un article publié sur Medium. Ils y expliquent que proposer des contenus ne suffit pas, il faut aussi vous convaincre qu'ils peuvent vous plaire. Ça passe notamment par les visuels de chaque série ou de chaque film, leur affiche virtuelle sur le site en quelque sorte.

Les salariés donnent des détails assez fascinants. La série Stranger Things dispose par exemple de plusieurs illustrations différentes. Le travail de ces ingénieurs est basé sur un principe : plutôt que de proposer à tout le monde un seul visuel, pourquoi ne pas proposer à chacun un visuel qui correspondrait à ses goûts ? Par exemple, une image plus inquiétante si vous êtes fan de films d'horreur, un autre avec un couple si vous êtes amateur de comédies romantiques, et ainsi de suite. 

Une seule série, neuf images aux ambiances très diverses
Une seule série, neuf images aux ambiances très diverses / Netflix

Autre exemple, encore plus simple : le film Pulp Fiction, illustré dans vos recommandations par une photo d'Uma Thurman si vous avez regardé tous les autres films de l'actrice, ou par celle de John Travolta si vous êtes fans de Grease ou La Fièvre du Samedi Soir.

Pulp Fiction vu par les fans d'Uma ou par ceux de John
Pulp Fiction vu par les fans d'Uma ou par ceux de John / Netflix

Le système vient tout juste d'être déployé pour tous les utilisateurs, après avoir prouvé son efficacité.

La vidéo de la semaine : que disent les bandes-annonces de leurs spectateurs ?

La bande-annonce, c'est un grand classique pour vous donner envie de voir un film, une méthode que décrypte cette semaine la chaîne YouTube du Fossoyeur de Films (l'un des vidéastes les plus érudits et les plus intéressants de tout les Internets francophones sur la question). Il s'intéresse ici à la manière dont les bandes-annonces ont évolué, et se demande surtout pourquoi on a parfois l'impression d'en savoir plus sur le film avant sa sortie qu'après l'avoir vu...

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.