Organiser une grande chaîne de solidarité pour un internaute moqué, allez à la rencontre des habitants de quartiers stigmatisés par Fox News, tourner en ridicule l'organisation djihadiste Etat islamique ... cette semaine le web regorge d'initiatives pour tirer le meilleur du pire.

Dancing man ou la jolie histoire de la semaine ...

Pourtant tout avait plutôt mal débuté pour le "dancing man", l'homme dansant, c'est ainsi qu'un Londonien a été surnommé sur les réseaux sociaux. Au départ, deux photos de cet homme obèse sont publiées sur 4chan, site de partage d'images. Sur la première, on le voit en train de danser. Sur la deuxième, il s'est arrêté et baisse honteusement la tête. En guise de légende, le commentaire de l'auteur anonyme des clichés : "repéré ce spécimen qui essayait de danser. Il s'est arrêté quand il nous a vu rire."

Dancing man
Dancing man © Radio France

De la méchanté gratuite, ce qu'Internet peut provoquer de pire finalement mais qui a débouché sur ce qu'Internet peut aussi offrir de meilleur ....

► ► ► DECOUVREZ | La suite de l'histoire ...

Quand on reparle des no-go zone de Paris ...

Vous vous souvenez de ce reportage de la chaîne américaine Fox news. Peu de temps après les attentats de Charlie Hebdo, un journaliste comparait à l'antenne certains quartiers de Paris à l'Irak ou l'Afghanistan ...

Alors depuis, Fox news s'est excusée et excusée encore ... mais un jeune photographe n'a pas voulu en rester là. Et s'est rendu à la rencontre des habitants de ces prétendues no-go zones. Julien Bottriaux

Je leur demande de réagir sur le fait que leur quartier est pire que l'Afghanistan ou l'Irak

Il en ressort une série de portraits photo et témoignages visibles ici. Julien Bottriaux a commencé à les diffuser il y a trois semaines et entend poursuivre pendant un an.

Ces vidéos qui ridiculisent l'organisation Etat islamique

On vous a déjà parlé dans cette chronique des photos de djihadistes, détournées pour les tourner en ridicule.

► ► ► (RE)DECOUVREZ | Photoshop contre les djihadistes

Ces derniers jours, place aux vidéos qui reprennent l'hymne déclaré officiel par l'organisation terroriste Etat islamique.

On retrouve aussi la version pop de l'hymne Salil Alsawarim .

Bref, autant de détournements mis en lignes sur Youtube notamment pour parodier le groupe djihadiste.

Quand un compte Twitter annonce sa propre mort

On savait déjà Wikipedia très prompt à réagir dès le décès d'une personne annoncé. En général, il suffit de quelques minutes à peine pour que la page de la célébrité soit mise à jour avec sa date de décès. Cette fois, c'est Twitter que l'on a vu très réactif. La mort de l'écrivain de science fiction Terry Pratchett a ainsi été annoncé sur son propre compte avec trois tweets.

L'un littéraire : "Terry a pris le bras de la mort et l'a suivie à travers la porte ... L'autre renvoyant vers un message d'annonce de son décès. Et le troisième, aussi efficace que laconique :

L'équipe

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.