Cette semaine, on se prend pour un artiste en trois clics, on zappe les intros des chansons et on rend hommage au rock avec des jouets.

Le site AutoDraw transforme vos croquis en dessins précis
Le site AutoDraw transforme vos croquis en dessins précis © Capture d'écran Google AutoDraw

"AutoDraw" vous transforme en artiste

Dessiner est désormais un jeu d'enfant grâce à un nouvel outil qui fait fureur : AutoDraw, signé Google. Le principe de ce mini site web est extrêmement simple : vous dessinez avec votre souris à main levée un croquis plus ou moins approximatif, et l'outil vous propose toute une série d'images beaucoup plus léchées pour le remplacer. En trois traits vous pouvez donc dessiner un joli vélo, un soleil, une maison ou un poste de radio !

Derrière ce dispositif se cache une technologie très poussée d'intelligence artificielle, qu'on appelle le Machine Learning : l'algorithme qui sert à faire fonctionner cet outil a été entraîné au préalable a reconnaître des milliers de dessins réalisés par des humains, pour proposer les solutions les plus pertinentes possibles. Et l'autre avantage de cette technique c'est que plus les internautes l'utilisent, plus l'outil apprend, s'affine et donc devient efficace.

Comme avec beaucoup d'outils et d'applications que le géant américain a développé ces dernières années, il est question de rendre encore plus performante l'intelligence artificielle, notamment sur la reconnaissance automatique d'images. Depuis quelques années Google propose de faire des recherches pour identifier des contenus dans des photos. Ce qui peut trouver des applications dans les images satellites ou l'imagerie médicale par exemple... mais aussi dans la surveillance et la modération des images diffusées sur le web.

Internet a-t-il tué les intros des chansons ?

Un doctorant de l'université de l'Ohio s'est penché pour sa thèse sur l'influence des plateformes de streaming comme Deezer et Spotify non pas sur la consommation de musique, mais sur la composition. Et en analysant des centaines de chansons de 1985 à aujourd'hui il a tiré plusieurs conclusions, notamment une accélération moyenne du tempo. Mais le plus intéressant, c'est la fin des introductions instrumentales : sur la période étudiée la durée des intros a diminué de 78% en moyenne.

Dans les années 80 il fallait attendre en moyenne 23 secondes de musique pour entendre les premières paroles dans un morceau. Par exemple, dans le tube "Just can't get enough" de Depeche Mode, le début des paroles intervient au bout de 24 secondes. Or aujourd'hui, la possibilité d'avoir accès instantanément à 30 millions de morceaux comme c'est le cas sur Spotify oblige les artistes et leurs producteurs à capter le plus vite possible l'attention de l'auditeur.

Résultat : la moyenne des introductions a chuté en 2015 à 5 secondes seulement. Exemple avec le numéro un actuel, Ed Sheeran : l'intro de sa chanson "Shape of you" ne dure que huit secondes. Alors évidemment deux façons de voir ce changement, soit un dommage pour la création musicale, soit un nouveau défi pour accrocher les mélomanes.

La vidéo de la semaine : The Wackids, le groupe qui fait du rock avec des jouets

Le groupe The Wackids est bordelais, et s'est donné pour spécialité de reprendre les grands standards du rock... avec des instruments pour enfants ! Ils donnent dans la reprise rock depuis 25 ans, mais leur dernière reprise, vue près d'un million de fois en cinq jours, cartonne. Il s'agit d'une reprise délicieuse du tube Killing in the name, du groupe Rage against the Machine.

Parmi les perles réalisées par le groupe, on trouve aussi des reprises de Queen (Bohemian Rhapsody) et de AC/DC (Back in black)

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.