Au CES de Las-Vegas, les innovations les plus scrutées sont celles qui ont un lien avec la crise du coronavirus : écrans faits pour le télétravail, dispositifs de protection et...masques, tous plus innovants les uns que les autres. Systèmes d'aération, dispositifs connectés. : les masques sont de plus en plus tendance.

Le masque "Project Hazel" est celui qui a le plus attiré les regards pendant le CES 2021
Le masque "Project Hazel" est celui qui a le plus attiré les regards pendant le CES 2021 © Capture d'écran YouTube Razer

Le CES, salon des nouvelles technologies, qui se déroule habituellement à Las Vegas, était entièrement en ligne cette année... et évidemment les startups et les géants de la tech se sont penchés sur un monde bouleversé par la crise du coronavirus. Avec par exemple un logiciel qui permet de transformer un écran tactile en grand tableau blanc virtuel sur lequel tous les membres d'une équipe à distance peuvent écrire – il s'agit d'un logiciel français conçu en Picardie. Il y a aussi par exemple des écrans transparents venus de Corée imaginés par LG... qui, éteints, peuvent ressembler aux fameuses plaques de plexiglas qui se sont répandues un peu partout dans le monde... et une fois allumés peuvent afficher des informations comme, au hasard, le menu d'un restaurant ou le visage de vos collègues pendant une réunion.

Mais l'objet le plus tendance de l'année, c'est le masque, évidemment. Il y en a eu tous azimuts pendant cette semaine de CES, tous plus connectés les uns que les autres, et le plus épatant d'entre eux vient d'un fabricant d'accessoires pour gamers, Razer, avec le Projet Hazel, un masque totalement innovant et branché sur batterie, avec un système d'aération, un design transparent et même des petites loupiotes pour qu'on puisse voir votre visage même dans la pénombre... c'est le projet de ce masque qui pour l'instant n'a ni date ni prix de sortie. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

L'autre masque qui a séduit les observateurs c'est le MaskFone, un masque avec écouteurs et boutons intégrés connecté à votre téléphone en bluetooth pour écouter de la musique et passer des appels. Il ne coûte que 50 euros mais il n'est dispo qu'aux États-Unis pour le moment. Et puis comme il faut bien des bidules connectés... le Active + Halo c'est le nom d'un autre modèle qui est capable de mesurer la qualité et de votre respiration et de l'air ambiant pour calculer sur votre smartphone le niveau de particules et de microbes. Et celui-là va sortir le mois prochain pour à peu près 150 euros. Et ce n'est qu'un petit aperçu... le masque sera l'accessoire high-tech de 2021.

L'info en plus : vers des chansons de moins de deux minutes en 2030 ? 

Les succès musicaux racourcissent de plus en plus, et ce n'est pas prêt de s'arrêter... c'est une étude commandée par Samsung qui le dit... d'ici à 2030, les titres pop à succès devraient raccourcir de plus en plus pour atteindre pas plus de deux minutes. La faute tout particulièrement à notre capacité d'attention musicale qui diminue petit à petit : de 12 secondes en l'an 2000 elle n'est plus que de 8 secondes aujourd'hui. Résultat on zappe de plus en plus facilement les morceaux : adieux les longues intros, les solos... comme celui de Hotel California qui dure 6 minutes 30, soit plus du triple de la durée moyenne estimée pour 2030... il va falloir s'habituer à ces formats de plus en plus courts, ou bien profiter de ses vieux bacs à disques !

L'équipe