Cette semaine dans Net Plus Ultra, on se penche sur cette nouvelle offre bancaire accessible avec compte, appli et même carte de paiement, destinée... aux enfants de 7 à 17 ans, une première étonnante. Et en podcast de la semaine, une émission qui explore toutes les facettes de la mobilité.

Les enfants de 7 ans vont-ils pouvoir bientôt aller au distributeur de banque ?
Les enfants de 7 ans vont-ils pouvoir bientôt aller au distributeur de banque ? © Getty / Vera Kevresan / EyeEm

Voilà une info qui peut vous faire prendre un sacré coup de vieux, car il est un temps pas si lointain, au début des années 2000, où il fallait attendre ses 12 ans pour aller comme un grand retirer de l’argent à la banque avec une carte de retrait… et même 16 ans pour pouvoir faire ses premiers paiements par carte : c’était un peu le début de l’indépendance !

Désormais on peut avoir sa carte bancaire à partir de l’âge de sept ans. Oui, sept ans. C’est la banque en ligne (la néobanque) Révolut, qui annonce cette nouvelle offre nommée Revolut Junior pour les 7-17 ans, avec donc un compte en banque et une carte bancaire, le tout rattaché à une application pour smartphone ou tablette pour gérer son budget. 

Mais comment est-ce qu’un enfant de 7 ans peut gérer son propre budget ? Évidemment cela se fait sous le contrôle des parents, puisqu’il faut que les parents soient aussi clients de cette banque. À partir de leur propre application ils pourront évidemment contrôler les dépenses de leur progéniture : en réalité ce compte en banque est un sous-compte, dont l’adulte sera donc entièrement responsable comme si c’était son propre compte. Pas question, donc, de laisser faire n’importe quoi aux enfants… 

La néobanque a elle-même placé quelques garde-fous : pas de découvert, des plafonds de retrait et de dépenses, et pas d’achat d’alcool, de cigarettes ou de jeux d’argent pour ceux et celles qui ont cette carte. Autant à 7 ans tout cela flirte avec l’absurde de bout en bout, autant pour le coup, si vous avez un ado de 14-15 ans ce peut être une solution envisageable à côté des cartes prépayées et autres comptes bloqués. 

Pour cette banque, c’est un pari sur le long terme, puisqu’avec cette formule familiale vous créez des mini-clients… Car bien évidemment à l’âge de la majorité les clients Révolut Junior se verront proposer de prendre leur indépendance vis-à-vis du compte de leur parents et de devenir eux-mêmes clients Revolut. 

Au moins deux autres néobanques ont prévu de développer ce type d'étranges offres familiales… Orange Bank et Ma French Bank devraient rapidement arriver sur ce marché également. 

Le podcast de la semaine : Qommute 

Et en cette période de déconfinement il se peut que vous vous soyez posé la question de changer de type de mobilité. Eh bien il y a un podcast pour ça : Qommute, avec un Q majuscule, explore chaque mois toutes les facettes de la mobilité, de la marche à pied jusqu’aux transports du futur. Chaque épisode dure entre 1h30 et 2h mais la petite équipe de ce podcast arrive à rendre le sujet intéressant et on reste accroché.

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.