L'adaptation au cinéma des révélations d'Edward Snowden, 41 murs à faire tomber, le Paris de 1789 reproduit au pixel près et une vidéo virale qui dynamite tous les codes de la télé américaine... Un vent révolutionnaire souffle sur Net Plus Ultra !

Joseph Gordon-Levitt jouera Edward Snowden
Joseph Gordon-Levitt jouera Edward Snowden © Maxppp / Richard Goldschmidt

Après avoir déjà raconté le parcours d'un autre "lanceur d'alerte" célèbre, Julian Assange le fondateur de Wikileaks, Hollywood va s'attaquer à la vie d'Edward Snowden, ancien employé de la NSA devenu ennemi public numéro un aux États-Unis pour avoir révélé l'ampleur de l'espionnage américain.

On savait déjà qui réaliserait le film : Oliver Stone, pas vraiment un bon petit soldat de l'Amérique mais un réalisateur engagé. On sait désormais qui jouera Edward Snowden : Joseph Gordon-Levitt, qu'on a déjà pu voir dans le dernier Batman ou dans Inception.

Paris pixellisé, mais Paris révolté !

Cette semaine, c'était aussi la sortie d'Assassin's Creed Unity, nouvel épisode de la série de jeux vidéo, qui permet pour la première fois de s'immerger dans l'ambiance de la Révolution française. Les développeurs d'Ubi Soft ont reproduit pixel par pixel la capitale française en pleine tourmente, de 1789 à 1794. Et s'ils ont pris quelques libertés avec la grande Histoire, ils ont tout fait pour que la visite virtuelle soit aussi fidèle que possible au Paris du XVIIIe siècle.

► ► ► ALLER PLUS LOIN | Le reportage d'Antoine Giniaux sur la modélisation du Paris du XVIIIe siècle

Breaking the walls

Alors qu'on vient de célébrer la chute du mur de Berlin, un projet recense les "murs qui restent. Ça s'appelle Connected Walls, et ça permet de découvrir 41 murs dans le monde, qu'ils soient physiques, tangibles, ou plus subtils : un mur entre les Etats-Unis et le Mexique, un autre entre Israël et la Palestine, encore un entre les deux Corées... Le site nous invite à briser virtuellement ces murs, en votant semaine par semaine,pour le prochain que l'on veut découvrir.

► ► ► SUR LE WEB | Connected Walls, pour faire tomber les murs entre les hommes

Le robot et la chemise bariolée

Matt Taylor s'est aussi fait tatouer Philae
Matt Taylor s'est aussi fait tatouer Philae © Radio France / Arne Dedert

Philae a fait un petit pas sur une comète mercredi, mais un grand pas pour l'humanité... L'atterrissage (ou l'acomettage) a été suivi dans le monde entier, en particulier sur Internet et les réseaux sociaux.

Même si, il faut l'avouer, les Internets ont failli être distraits par tout autre chose : une chemise bariolée, arborée fièrement par un scientifique britannique de l'agence spatiale européenne, Matt Taylor. Quelques heures avant l'arrivée de Philae, il est devenu un symbole vivant pour les internautes, avec sa chemise fluo représentant des jeunes femmes de BD.

D'autant qu'il avait aussi les bras couverts de tatouage, dont celui du petit robot, qu'il s'est fait dessiner sur la cuisse.

Too Many Cooks, la vidéo qui fera fondre votre cerveau

C'est LE phénomène du moment sur le web. Une vidéo intitulée "Too Many Cooks", qui dure onze (longues) minutes et qui est sans doute l'objet le plus barré, le plus subversif, le plus drôle et le plus incompréhensible que vous verrez en 2014. Le film parodie joyeusement les séries américaines des années 80/90, et se termine en délire total (et un peu gore).

ATTENTION ! La vidéo est assez dérangeante, et la chanson (difficilement supportable) reste dans la tête.

À l'origine,une vidéo diffusée à 4 heures du matin par une chaîne du câble américain, devenue immédiatement culte et virale. Déjà plus de 2 millions de vues seulement sur YouToube, et le film s'est multiplié sur toutes les plateformes vidéo du monde. Too Many Cooks, c'est tellement punk qu'on DEVAIT vous en parler sur France Inter.

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.