Entre robots, blagues interminables et un thriller version Youtube, le futur est en embuscade.

Oui, on sait, ceci n'est pas un robot.
Oui, on sait, ceci n'est pas un robot.

Les robots sont prêts à envahir Facebook (voire le monde, dans la foulée), un internaute donne une leçon de patience en réalisant la blague la plus longue de l'histoire d'Internet, et une mère de famille passe une longue soirée d'angoisse.

Invasion de bots sur Facebook

Les bots, ce sont ces petites intelligences artificielles à tout faire qui vont bientôt peupler nos connexions à Internet. Après Microsoft, Facebook a annoncé cette semaine leur arrivée sur sa plateforme de discussion Messenger . L'objectif est ambitieux : vous permettre de tout faire sur Internet sans quitter Facebook. C'est là que les bots entrent en jeu. Ces petits programmes s'afficheront dans un onglet "Entreprises" de Messenger, et vont se comporter comme vos vrais amis : vous pourrez discuter avec eux pour obtenir des informations ou même dépenser votre argent.

Comme le résume Mark Zuckerberg,"il doit être aussi facile de dialoguer avec une entreprise qu'avec un ami" .

La chaîne CNN a par exemple déjà conçu un "bot" qui vous donne les dernières informations à la demande, comme si vous envoyiez un SMS à un ami journaliste en lui demandant "c'était comment, le dernier meeting de Trump ?" Même chose pour commander une pizza, un taxi, ou un cadeau pour l'anniversaire d'un ami que Facebook vous aura aimablement rappelé au préalable. Gérer toute sa vie en vase clos dans Facebook avec une armée de robots... Qu'est-ce qui pourrait mal tourner ?

Une belle leçon de patience sur Twitter

C'est soit la plus longue sieste de l'histoire de l'humanité, soit la blague la plus patiente jamais postée sur Internet... On la doit à qui depuis sa création, en avril 2009, n'a posté que trois messages ... mais quels messages.

Le premier, c'était le 27 avril 2009 précisément : "Je vais dormir" .

Puis, plus aucune activité pendant près de sept ans, jusqu'à mardi dernier et de deuxième message : "Merde, je ne me suis pas réveillé" .

Hilarité générale sur le réseau social, où tout le monde a salué la patience du créateur de cette petite blague à travers les âges. Il a depuis été retweeté près de 50.000 fois. Comme quoi Twitter ce n'est pas que le culte de l'instant...

La vidéo de la semaine : 4'47" de frissons

Il s'agit d'un court-métrage de Tom Broggi (alias , puisqu'il est aussi youtubeur), intitulé "Treize". On y suit Lucie, la mère d'un grand garçon nommé Quentin, seule dans son appartement parisien. Seule ? Pas autant qu'elle le pense... On ne vous en dit pas plus pour ne pas gâcher le suspense. Sachez simplement que le réalisateur, qui n'a visiblement pas besoin de leçons de mise en scène angoissante, n'a que 18 ans. Bravo à lui.

Crédit photo une : Flickr / steve p2008

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.