Un avatar condamné à mort et exécuté en ligne

C’est la vidéo qui dérange et qui fait le buzz en même temps cette semaine. Le jeu en ligne "Guild Wars Two" a décidé de donner une bonne leçon à un joueur tricheur en tuant son avatar. Depuis des semaines, "Darkside" pourrissait la vie de tous les personnages, se téléportait n’importe où, blessait des joueurs, etc. C’en était trop pour la sécurité du jeu qui a pris le contrôle du personnage virtuel pour l’exclure une bonne fois pour toute.

Au beau milieu de la partie, devant les autres avatars, l’administrateur a pris le contrôle de l’avatar du tricheur, l’a déshabillé, emmené au-dessus d’un pont, et jeté dans le vide après un dernier coucou narquois de la main. La vidéo a été vue plus d’un million de fois en quelques jours seulement. Certains ont applaudi, d’autres joueurs, scandalisés, dénoncent un encouragement à la peine de mort.

Instagram veut viser plus loin que les selfies et les lolcats

Le réseau social de partage de photo ne veut plus se contenter des autoportraits de midinettes ou des images de ciel bleu. Instagram a des ambitions et veut les transmettre à ses 284 millions d’utilisateurs dans le monde, en lançant un grand concours avec Getty Images, la grande banque d’images en ligne. Les deux géants américains proposent aux photographes, professionnels comme amateurs, de mitrailler "les communautés sous-représentées".

Elodie Malliet : "On veut être surpris. Des communautés sous-représentées, il y en a partout."

49 sec

Elodie Malliet, directrice des partenariats chez Getty Images

"On a beaucoup pensé à Camille Lepage, la journaliste freelance française qui est morte en Centrafrique il y a maintenant un an, explique Elodie Malliet, directrice des partenariats chez Getty Images, et qui utilisait Instagram pour publier ses photos parce qu’elle n’avait pas accès aux grands médias. Des photographes et même des citoyens font un travail important pour élever leur voix et leur vision et pour nous il était important de l’amplifier."

> Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 4 juin ici.

L’emoji du doigt d’honneur, bientôt disponible

Peut-être que vous l’avez déjà cherché partout, et vous ne l’avez pas trouvé. Jusqu’ici l’emoji du majeur levé n’existait pas. Apple, Android, Twitter et même Facebook ont toujours refusé de le proposer. Windows 10 a moins de scrupule à l’évidence ! Le futur nouveau système d’exploitation pour PC va le mettre à disposition de ses clients à partir de septembre.

#Rendezlessinges

Parfois internet se mobilise pour la bonne cause. C’est le cas cette semaine. Les twittos français notamment réclament réparation d’une même voix depuis le vol de 17 petits singes extrêmement rares au zoo de Beauval dans le Val de Loire. Des animaux très fragiles, qui ne peuvent vivre que dans un milieu protégé et adapté. Sur le hastag #rendezlessinges est ainsi rentré dans le top 10 de la semaine. Les internautes se sont aussi amusés à détourner les photos d’alerte enlèvement pour les enfants. Malheureusement, les appels en ligne n’ont rien donné pour l’instant. Les singes de @zoobeauval sont toujours introuvables.

Kickstarter débarque en France

Voilà une bonne nouvelle pour tous les porteurs de projets français. Le géant américain du financement participatif ouvre enfin ses portes aux projets français, à partir du 27 mai. Tout le monde s’en réjouit puisque la plateforme Kickstarter est une énorme machine comparée à nos sites français comme Kiss Kiss Bank Bank ou Ulule. Depuis sa création en 2009, les Américains revendiquent plus d’1,7 milliard d’euros de promesses de dons récoltés auprès de 8,5 millions d’internautes. 44% des idées présentées sont financées. Kickstarter a ainsi permis à 84.000 projets de se réaliser.

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.