Cette semaine au menu de Net plus Ultra : une visite virtuelle d'un sanctuaire gréco-romain, des nouvelles normes pas forcément indispensables sur le nouvel iPhone, un webdocumentaire réalisé dans huit villes de France... et 150 euros d'amende pour avoir piraté Rihanna.

Le sanctuaire de Saint-Martin-au-Val en réalité augmentée

Oyez, oyez, braves gens ! Les secrets de nos aïeux s'ouvrent à nous, car ce week-end, nous allons pouvoir découvrir ce que voyaient nos arrières-arrières-arrières petits fillots... exactement comme dans les Visiteurs ! Ceté événement se déroule dans le cadre des journées du patrimoine, à Chartres, sur le chantier archéologique du sanctuaire gréco-romain de Saint-Martin-au-Val. Autour de vous, imaginez... que des ruines. Et là, on vous met une tablette, cette sorte de gros smartphone, entre les mains : à travers cette tablette, vous verrez les images du sanctuaire comme si vous y étiez... Et en plus, c'est en 3D ! Comment ça marche ? Grâce à une technique appelée "réalité augmentée". C'est une technique qui ressemble un peu au GPS, et qui permet de superposer des images créées par ordinateur sur des images réelles. Donc si vous regardez l'écran de la tablette, vous verrez devant vous un grand sanctuaire antique... et si vous enlevez la tablette... à nouveau, plus rien... c'est la magie du virtuel !

L'iPhone 5, son connecteur électronique et sa nano-SIM

Impossible de passer à côté cette semaine, tout le monde en a parlé : c'était aux Etats-Unis, mercredi. Phil Schiller, le directeur marketing d'Apple, nous a présenté l'iPhone 5, "tout simplement magnifique". Sauf que, comme souvent avec Apple, on a cru entendre la voix de Tim Cook, le PDG de l'entreprise, nous annoncer que "c'est une révolution, faut tout racheter". Oui, avec l'iPhone 5, faut tout racheter, et cette fois encore plus que d'habitude : Apple a décidé de changer le connecteur électrique de ses appareils mobiles, cette petite prise qui sert à recharger le téléphone mais aussi à le brancher aux accessoires, comme les haut-parleurs.La prise ne sera plus compatible, à moins d'investir dans un adaptateur, vendu en option forcément. Mais il y a pire : Apple a changé la norme de ses cartes SIM, la petite puce qu'on met dans son téléphone lors de la première utilisation. Désormais il faut utiliser ce qu'Apple a nommé la nano-SIM. Rien de nouveau en réalité, si ce n'est qu'elle est plus petite, et surtout qu'elle oblige tous les opérateurs à s'adapter à ce nouveau standard. Un standard qui risque de devenir lui-même caduc d'ici peu.

Un webdocumentaire sur les "vraies gens" par Le Monde

Un webdocumentaire, c'est comme un documentaire, mais qui prend la forme d'un mini-site web, dans lequel on peut naviguer de chapitre en chapitre librement. Ce projet, ça s'appelle "une année en France", et, comme son nom l'indique, c'est l'aboutissement de toute une année de travail... Le Monde a envoyé huit reporters en résidence dans huit villes de France, entre juin 2011 et juin 2012... parmi ces villes, Montpellier, dans l'Hérault, ou Saint Pierre des Cors dans la vallée de la Loire. Pendant un an, ils ont raconté le quotidien des habitants sur des blogs.Résultat : ce webdocumentaire publié cette semaine, en forme de bilan de cette année passée en France.

Et pour chaque chapitre, on retrouve en vidéo des témoignages de français, des "vraies gens" comme par exemple Isabelle : elle travaillait chez Disney et a tout plaqué pour aller ouvrir une entreprise de toilettage pour animaux à Saint Pierre des Cors en Touraine.C'est une expérience transmédia : en plus du webdocumentaire sur internet... on va pouvoir retrouver le projet dans un livre, qui contient une centaine de ces portraits de Français.

La première condamnation liée à Hadopi

Télécharger illégalement sur internet... 150 euros ! La toute première condamnation dans le cadre de la loi Hadopi, c'est arrivé à un internaute de Belfort. Une condamnation à 150 euros donc, on est bien loin des 1.500 euros prévus par la loi.Sa faute ? Avoir téléchargé... deux titres de la chanteuse Rihanna. Plus étonnant encore : l'accusé a essayé d'arranger son cas, il a rejeté la faute sur sa femme. Vous savez désormais ce qui vous attend si vous piratez Rihanna... n'hésitez pas à charger votre mari !

dossier_lien_blog_netplusultra
dossier_lien_blog_netplusultra © Radio France
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.