Cette semaine, retour sur l'histoire pas si bizarre de Melonpan, excentrique pervers auto-proclamé et célébrité au Japon, et ce qu'elle nous apprend sur notre propre rapport à Internet et à ce qu'on révèle de nous plus ou moins volontairement...

Un jeune homme suisse (particulièrement) excentrique, rattrapé par son personnage sur Internet
Un jeune homme suisse (particulièrement) excentrique, rattrapé par son personnage sur Internet © Melonpan / Capture d'écran Twitter

Dire que Melonpan (son pseudonyme sur Twitter) est bizarre serait un euphémisme... En quelques années, il est devenu une petite célébrité sur Internet, en particulier au Japon, même si l'on ne connait pas son vrai nom. C'est d'ailleurs la seule chose qu'il cache, puisque ce jeune homme suisse passe son temps à diffuser sur Twitter des photos et vidéos de lui tout nu, ou en déguisement d'héroïne de manga, en train de mimer des activités plutôt explicites voire carrément douteuses (promis, nous ne publierons pas les pires ici)...

Forcément, il s'est fait assez vite une réputation (totalement revendiquée de sa part) de pervers et de "plus grand otaku du monde". Autrement dit, selon la définition de Wikipédia, "une personne se consacrant de façon obsessionnelle à sa passion".

Un personnage très étrange certes, mais plutôt inoffensif : qu'on soit fan ou qu'on le trouve totalement dérangé, Melonpan n'est a priori dangereux pour personne... À part lui-même. Fin avril, il a annoncé que son patron venait de découvrir son compte Twitter et donc, toute sa vie parallèle en marge de son boulot de banquier chez UBS.

Il explique donc (en japonais, on ne se refait pas) avoir été poussé vers la sortie par son employeur, puis à nouveau viré dès son premier jour dans une autre entreprise, suite à des plaintes. Melonpan s'est retrouvé sans emploi mais pas sans espoir, puisqu'il a ensuite publié de nouvelles photos de lui tout nu, avec ce commentaire : "Merci pour votre soutien, tout le monde. J'ai pris ma décision ! Même sans emploi, je continuerai à suivre la voie du pervers ! Je ne peux pas me résoudre à bloquer l'accès à mon compte. La Suisse est un pays de pervers libre !" Les fans japonais de Melonpan l'ont à nouveau encouragé, estimant même qu'il devrait demander l'asile au pays du Soleil Levant.

Évidemment, vous vous demandez sans doute pourquoi je vous parle d'un cinglé suisse en petite culotte rose ? Parce que d'une certaine façon, il est un miroir déformant de nos propres travers sur Internet. On oublie souvent que l'anonymat sur les réseaux sociaux est relatif, et que l'anonymat éternel n'existe pas à l'heure du big data. Combien d'entre nous ont dans leurs archives sur Twitter ou Facebook des photos ou des messages oubliés qui, sans être illégaux ou immoraux, peuvent être jugés problématiques par un employeur ? Nous rendons-nous toujours bien compte de la manière dont on peut être jugé sur ses passions (même si elles sont moins étranges que celles de ce jeune homme excentrique) ou ses idées ?

Bref, ne condamnons pas trop vite le "banquier otaku pervers suisse" : nous sommes peut-être tous des Melonpan en puissance.

La vidéo de la semaine : boire du Coca peut changer votre vie

Voici une expérience scientifique qui tourne mal. Le youtubeur Aurélien Préveaux n'a jamais bu de Coca-Cola, et il a donc décidé de faire le test en vidéo. Le problème, c'est qu'Aurélien a tendance à légèrement surréagir...

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.