Cette semaine, on remplace les pubs par d'autres pubs, on apprend aux voitures autonomes à conduire comme dans GTA et on essaie (à nouveau) d'expliquer ce qu'est un youtubeur...

Capture du jeu Grand Theft Auto V
Capture du jeu Grand Theft Auto V © BagoGames / Flickr

Quand un bloqueur de pub propose de la pub

La publicité sur Internet, c'est un sujet sensible : oui, on sait tous qu'elle est nécessaire au bon fonctionnement de toute une partie de l'économie du web... Mais on ne va pas se le cacher, parfois l'arrivée intempestive d'une pub en plein milieu d'une page, c'est un peu agaçant. C'est d'ailleurs pour ça que beaucoup utilisent des bloqueurs de pub, de petits logiciels qui détectent les encarts publicitaires et les suppriment. Une méthode assez polémique, et ça ne va pas s'arranger.

En effet, le plus connu de ces bloqueurs, AdBlock Plus, va désormais aussi vendre des emplacements publicitaires. La société allemande qui édite le logiciel a en effet ouvert cette semaine une division pour les annonceurs. Ces derniers peuvent acheter des espaces publicitaires sur AbBlock Plus, via des méthodes "non-intrusives". Ce qui pose un vrai problème d'indépendance : plus rien n'empêchera désormais le logiciel de filtrer les publicités d'une page, pour éventuellement les remplacer par d'autres publicités et donc intercepter l'argent qui devrait aller au site que vous visitez. Ce n'est pas la première fois qu'AdBlock Plus pratique ce qu'on peut quasiment qualifier de racket : le logiciel a déjà demandé à certaines régies publicitaires des sommes importantes pour ne plus faire partie des publicités bloquées par défaut.

Une position difficile à tenir pour AdBlock Plus, qui a aussi de plus en plus de concurrents moins gourmands dans son domaine (comme uBlock Origin, par exemple).

Votre voiture autonome aura peut-être eu son permis dans GTA

La voiture qui se conduit toute seule, c'est de moins en moins de la science-fiction, on le sait. Mais pour ça, il faut que les intelligences artificielles qui prendront le volant soient le plus fiables possible. Du coup, tous les moyens sont bons pour les rendre encore plus intelligentes, et selon le site MIT Technology Review, une équipe de chercheurs allemands a décidé de les faire jouer à Grand Theft Auto, le célèbre jeu vidéo où la conduite n'est pas franchement respectueuse du code de la route.

Les chercheurs utilisent en fait le jeu pour modéliser toutes sortes de conditions de conduite sans avoir à le faire dans la vie réelle, ce qui est forcément beaucoup plus lent et coûteux. Et puis, vous serez peut-être bien contents d'être sauvé par votre voiture le jour où vous croiserez un gang de braqueurs lancés à pleine vitesse alors que vous êtes en plein créneau...

La vidéo de la semaine : "Jambon-beurre ? C'est pas un métier..."

Cyprien, l'un des plus célèbres Youtubeurs français, a décidé de nous apprendre les ficelles de son métier. Un prof qui compte près de 10 millions d'abonnés, pour un cours totalement gratuit : ça ne se refuse pas.

L'équipe

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.