Big Brother is watching you.
Big Brother is watching you. © EPA/MaxPPP

Retour cette semaine dans Net Plus Ultra sur la loi renseignement, qui introduit de nouvelles mesures de surveillance électronique. Tous fliqués, tous traqués ? C'est justement ce que tente de démontrer une série documentaire interactive d'Arte.

"Big brother is watching you." Presque un poncif journalistique. Pourtant, c'est bien la phrase qui nous vient à l'esprit à l'évocation du projet de loi sur le renseignement. Examiné depuis lundi à l'Assemblée nationale, il introduit de nouvelles mesures de surveillance électronique, au nom de la lutte contre le terrorisme.

► ► ► ALLER PLUS LOIN | Loi renseignement : l'État veut-il sa part de Big Brother ?

L'une d'entre elles fait particulièrement hurler les associations : l'installation, chez les fournisseurs d'accès à internet et les hébergeurs, d'un algorithme censé repérer les "comportements suspects" sur la Toile. Les périmètres de cette "boîte noire" n'ont pas encore été clairement définis. Et c'est bien le problème, regrette Adrienne Charmet, de l'association La Quadrature du Net :

Ce "mouchard" va capter l'intégralité de la circulation des données de la population française !

(Propos recueillis par Emmanuel Leclère)

Plusieurs hébergeurs de données informatiques menacent de délocaliser leurs serveurs pour protester contre ce qui s'apparente, selon eux, à "une forme de surveillance de masse."

Tous traqués

Dans ce contexte, faut-il renoncer à toute vie privée sur la Toile ? Difficile de garder un tant soit peu d'intimité : nous laissons des traces partout. Bientôt exploitées par les services secrets, comme on vient de le voir, ces traces font d'ores et déjà le bonheur d'entreprises dont l'objectif numéro 1 est de faire de l'argent. Bienvenue dans le monde merveilleux (et effrayant) de l'industrie du tracking !

Arte consacre une série documentaire interactive (en partenariat avec France Inter) à ces entreprises qui savent absolument tout sur nous. Sur la base de notre propre utilisation d'internet, "Do not track" nous montre comment les profesionnels du tracking récupèrent nos données personnelles et surtout ce qu'ils en font.

Le message géant d'une fille à son papa

Dans cette actualité parfois glaçante, voici une bien jolie vidéo. Le record du monde du plus grand message réalisé avec des traces de pneus vient d'être battu ! La scène se passe en plein désert, dans le Nevada, onze voitures entrent en action pour dessiner les lettres : "Steph loves you." Des lettres suffisamment grandes pour être visibles depuis la Station spatiale internationale où travaille le papa de... Steph !

Beaucoup d'émotion. Et un sacré coup de pub pour le constructeur automobile Hyundai, à l'origine de ce projet baptisé "A message to space".

image lien blog netplusultra
image lien blog netplusultra © Radio France
L'équipe
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.