Facebook développe un système "anti-suicide", une grand-mère britannique obtient les sincères remerciements de Google pour sa politesse, et Antoine Daniel parle "Youtube money".

On vous aime
On vous aime

Facebook veut prévenir les suicides

Vous vous souvenez peut-être de l'histoire de cette jeune fille qui avait mis fin à ses jours en direct sur l'application vidéo Périscope. On le sait, Facebook est un lieu privilégié pour dire sa détresse lorsqu'on est au plus mal, mais il est parfois complexe de savoir comment réagir... Le réseau social a donc étendu cette semaine un système permettant de venir en aide à un ami ou une connaissance qui aurait des pensées suicidaires, et qui existait depuis février aux États-Unis.

Il suffit, lorsque vous voyez un message inquiétant sur Facebook, de cliquer sur "Signaler la publication", "je pense que cela n'a rien à faire sur Facebook" et enfin "c'est menaçant, violent ou suicidaire". Vous pouvez ensuite demander à Facebook de proposer de l'aide à la personne, par exemple de la mettre en contact avec des associations de soutien par téléphoner, ou signaler à votre ami que vous vous inquiétez pour lui. Sachez d'ailleurs que Siri sur iPhone et Google proposent déjà des systèmes similaires lorsqu'on utilise le mot-clé "suicide".

Facebook veut prévenir les suicides
Facebook veut prévenir les suicides

"Merci Google", "De rien madame"

May a 86 ans, elle est britannique et son petit-fils Ben l'a rendue célèbre. Il a découvert en utilisant l'ordinateur de la vieille dame qu'elle avait fait une recherche sur Google pour traduire des chiffres romains (MCMXCVIII), en commençant sa phrase par "s'il-vous-plait" et en la terminant par "merci". Elle a expliqué au jeune homme qu'elle pensait que la personne qui s'occupe des recherches de l'autre côté d'Internet apprécierait peut-être un peu de politesse et que sa recherche irait ainsi plus vite. Ben a raconté l'histoire sur Twitter,..

...Et elle a fini par attirer l'attention du géant américain. Le compte GoogleUK a répondu mercredi "Chère grand-mère de Ben, nous espérons que vous allez bien. Parmi nos milliards de recherches, la vôtre nous a fait sourire. Au fait, votre réponse est : 1998. Merci à VOUS".

Puis c'est carrément le compte mondial du moteur de recherche qui a ajouté "Chère grand-mère, vous n'avez pas besoin de nous remercier. Sincèrement, Google." You're welcome !

La vidéo de la semaine : comment gagner sa vie quand on est youtubeur

Le célèbre Antoine Daniel a lancé récemment une série de vidéos pour expliquer son travail de vidéaste sur Internet. Le second épisode est consacré au financement des vidéos, notamment sur YouTube. Quelles sont les difficultés financières, éthiques, créatives que l'on rencontre lorsqu'on veut continuer à réaliser des vidéos sur la plateforme de Google ou ailleurs ? La pub vaut-elle mieux que le financement direct par les internautes ou le placement produit ? Avis aux âmes sensibles, Antoine Daniel s'exprime avec autant de vulgarité que de pédagogie...

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.