Cette semaine, on découvre Brizzly, un réseau social totalement inoffensif en forme de défouloir, on voyage en podcast dans le vaste monde des musiques de jeux vidéo et on découvre en vidéo les petits secrets des grandes villes.

L'interface simpliste, voire minimaliste, de Brizzly
L'interface simpliste, voire minimaliste, de Brizzly © Capture d'écran

Brizzly, un réseau social pas vraiment comme les autres

Avec son interface toute simple, son petit logo en forme d'ourson tout mignon et surtout une promesse : sur Brizzly, vous pouvez dire absolument tout ce que vous voulez, sans aucune limitation : la liberté d'expression est totale. Sur la page d'accueil du site, on peut lire : 

Vous essayez d'en finir avec vos habitudes sur les réseaux sociaux ? Essayez Brizzly ! Écrivez tout ce que vous avez envie de dire dans cette zone

Et Brizzly d'assurer que cette totale liberté d'expression ne représente aucun danger : une fois que vous avez tapé, vous cliquez sur "Envoyer" et là... une boîte de dialogue s'ouvre et vous dit :

Envoyé ! Ou presque. Comme prévu, ceci n'ira nulle part mais ça vous a sûrement fait du bien.

La particularité de Brizzly, c'est que vos posts sont immédiatement supprimés dès que vous les envoyez. Ils ne sont stockés nulle part, personne ne les reçoit... En gros c'est une coquille vide qui existe juste comme un défouloir. Derrière ce canular, il y a une véritable histoire : en 2009, Brizzly a eu une première vie. C'était à l'époque un véritable agrégateur de réseaux sociaux, qui permettait à ses utilisateurs d'avoir sur un même site leur mur Facebook et leur fil Twitter unifiés : autrement dit, une overdose de réseaux sociaux.

Le site a été racheté en 2010 puis fermé en 2012 et aujourd'hui leurs créateurs le font renaître de ses cendres dans cette version... Sur la page "à propos" du site, Jason Shellen écrit : "Je me suis dit qu'on pouvait respirer un bon coup et se souvenir du bon temps qu'on a pu passer sur les réseaux sociaux sans aggraver les choses". Un peu de nostalgie et une once de remords donc.

Le podcast de la semaine : les démons du midi

Sixième saison et soixantième épisode pour Les Démons du Midi, le podcast qui voyage chaque mois pendant deux heures dans les musiques de jeux vidéo ! Les deux animateurs Gautoz et Pipomantis préparent pour chaque numéro une sélection, qui dépasse largement les clichés autour de la musique de jeux vidéos... Il y en a dans tous les genres et ce sont souvent de belles découvertes. Le podcast est hébergé sur le site Geekzone et sur toutes les plateformes de podcast ! 

La vidéo de la semaine : Étranges Escales de Axolot

Dans ses émissions, le Youtubeur (et scénariste de BD) Axolot fait découvrir les petits secrets des grandes villes. Ces vidéos vous emmènent hors des sentiers battus, à la découverte de lieux et d'anecdotes insolites ou étranges. Sa toute dernière vidéo, sortie la semaine dernière, parle de Paris ! On y apprend notamment pourquoi le Sacré-Cœur de Montmartre n'a jamais besoin d'être nettoyé. 

Des vidéos à ne pas manquer si vous préparez un voyage dans l'une des villes explorées. 

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.