Cette semaine, on imagine un Facebook où des robots masqueraient les fausses informations, on joue au Pictionary avec une intelligence artificielle et on fait une chasse au trésor.

X-Story, un court-métrage entre cartoon et sombre réalité
X-Story, un court-métrage entre cartoon et sombre réalité © YouTube

Sommes-nous mieux informés à l'ère des réseaux sociaux ?

Vous avez peut-être une petite idée de la réponse... Le site Buzzfeed News s'est penché sur la question en analysant les articles les plus populaires sur Facebook durant les mois précédant l'élection présidentielle américaine. Et en les classant en deux catégories : les informations vérifiées et issues de médias classiques, et les hoax, les informations partiellement ou totalement fausses venues le plus souvent de sites spécialisés dans le domaine ou extrêmement partisans, dans un sens ou dans l'autre.

Verdict : les derniers ont fini par largement dépasser les premiers.

En août et jusqu'à l'élection, la tendance s'est brutalement inversée : on est passé à 7,3 millions d'engagements (clics, partages, likes) pour les vraies infos, contre 8,7 millions pour des articles qui déguisent la réalité quand ils n'inventent pas carrément des faits.

Ça ne suffit évidemment pas à expliquer la victoire de Donald Trump, mais ça fait réfléchir Facebook. Certains spécialistes assurent qu'ils travaillent depuis plusieurs mois à l'élaboration d'un système pour éviter que des mensonges ne fassent la une dans vos fils d'actualité. Des robots du fact-checking en quelque sorte...

Dessinez, c'est googlé

On l'a déjà évoqué ici, Google bricole des intelligences artificielles sur toutes sortes de thèmes... La musique notamment mais aussi, depuis peu, le dessin. On peut désormais défier l'un de ces robots au fameux Pictionary, le jeu où il faut faire deviner un objet en le dessinant. Le jeu est accessible en ligne, il s'appelle "Quick, Draw !", et il vous propose des dizaines d'objets à dessiner en 20 secondes, avec en face l'intelligence artificielle de Google qui doit deviner ce que vous êtes en train de lui montrer.

► SUR LE WEB | Essayez le Pictionary virtuel de Google

Pour comprendre comment ça marche, Google a mis en ligne cette petite vidéo explicative (en anglais).

Le plus flippant ? Il apprend petit à petit de ses erreurs et devient donc meilleur à chaque partie... Bref, les robots ne vont peut-être pas conquérir le monde, mais ils vont bientôt nous mettre minables au Pictionary, au Monopoly, au Uno ou à La Bonne Paye.

La vidéo de la semaine : X montre l'emplacement

Il s'agit d'un court-métrage élaboré en deux ans par une petite équipe. Résultat : une histoire sans parole assez fascinante autour d'un mystérieux chasseur de trésors et d'un robot coriace. Visuellement, on est entre Akira, Indiana Jones ou plus largement les dessins animés des années 80/90. À voir !

L'équipe
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.