Cette semaine, on se demande si Facebook est vraiment capable d'avoir du recul sur son influence négative, et on se lance dans une course-poursuite endiablée en vidéo.

Locaux de Facebook à Londres
Locaux de Facebook à Londres © Reuters / Toby Melville

Facebook s'inquiète pour votre santé mentale

Plus précisément sur les conséquences que peuvent avoir les réseaux sociaux sur votre santé mentale. Dans un billet de blog écrit par le directeur des recherches du réseau social et l'un de ses chercheurs, on y apprend qu'ils s'inquiètent, comme beaucoup d'autres, des effets négatifs lorsqu'on passe trop de temps sur Facebook.

Ils évoquent des études universitaires qui démontrent, par exemple, que plus on clique sur des liens sur Facebook, plus on lit son flux d'actualités, et plus on "like"... Plus notre santé mentale se dégrade par rapport à la moyenne. Ils estiment que c'est notamment lié à la comparaison sociale négative : lire ce qui se passe dans la vie des autres, souvent présentée sous un jour positif, amène à se demander ce qui cloche dans notre propre vie, qui a l'air moins parfaite en comparaison.

Une autocritique salvatrice ? Oui et non, parce que la solution proposée par Facebook pour lutter contre les effets négatifs de Facebook, c'est... d'aller plus souvent sur Facebook ! Les chercheurs de l'entreprise mettent en effet l'accent sur l'utilisation positive du réseau social. En gros, ce qui pose problème, c'est de simplement lire son flux d'actualité. La solution serait donc de s'en servir pour interagir avec d'autres utilisateurs.

Ce billet ne tombe pas du ciel. Il est aussi une réponse de l'entreprise de Mark Zuckerberg à des critiques de plus en plus violentes venues de l'extérieur, voire parfois de ses anciens responsables. Un des anciens vice-présidents de Facebook a ainsi lâché lors d'une conférence que l'entreprise avait créé "des outils qui déchirent le tissu social", ajoutant même : "mes enfants n'ont pas le droit d'utiliser cette merde"...

La vidéo de la semaine : une course-poursuite qui voit double

C'est très à la mode en ce moment : faire des duos entre deux chaînes YouTube (ici Golden Moustache et Multiprise) pour donner deux versions d'une même histoire. Ici, une course poursuite en voiture, vue du côté des méchants (qui se demandent si tout ça en vaut bien la peine)...

Et du côté des gentils (où l'on se demande à l'inverse si ça vaut le coup de rouler trop vite dès le début de la course-poursuite)...

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.