C'est l'un des casse-têtes auxquels sont confrontés les utilisateurs de smartphones récents : comment déverrouiller son smartphone grâce à la reconnaissance faciale... quand on porte un masque de protection ? Et en recommandation vidéo de la semaine, une sélection liée aux parcs d'attraction.

Avec un masque sur le visage, votre téléphone aura du mal à vous reconnaître.
Avec un masque sur le visage, votre téléphone aura du mal à vous reconnaître. © AFP / Valentin Belleville / Hans Lucas

Voici un casse-tête que doivent résoudre pas mal d’utilisateurs de smartphones en ce moment : d’un côté les smartphones,  de plus en plus perfectionnés, vous proposent de plus en plus une reconnaissance faciale, et de l’autre des besoins sanitaires qui impliquent de porter un masque le plus souvent possible

Conjuguer les deux n'est pas pratique du tout : la plupart du temps, l’interface ne vous reconnait pas et essaie plusieurs fois avant de vous proposer d’entrer votre code à la main. Pratique, ça l’est encore moins si par exemple vous voulez payer avec votre smartphone – puisque là c’est carrément le code de votre compte qui est demandé. Alors comment faire ? 

Pour l'heure, il n’y a pas de solution miracle… faute de pouvoir se fabriquer un masque avec son visage imprimé dessus (ce que propose tout de même un site américain) il existe de nombreux tutoriels qui ont suggéré ces dernières semaines une manipulation pour tromper le système de reconnaissance, comme dans cette vidéo de la chaîne The iMan Pro.

En résumé, il faut reconfigurer la reconnaissance faciale deux fois, une fois avec le masque sur la moitié gauche de votre visage, une deuxième fois sur la moitié droite.

Et ça marche cette technique ? Pas vraiment… ou en tout cas pas tout le temps. 

Les systèmes de reconnaissance peuvent se montrer un peu capricieux, et les fabricants de téléphones doivent donc adapter leurs systèmes. C’est le cas d’Apple qui teste actuellement une nouvelle version de son système d’exploitation… elle ne reconnaîtra pas plus votre visage masqué ; en revanche elle détectera si oui ou non vous portez un masque, et pourra donc vous donner accès au clavier de saisie du code beaucoup plus vite. Toujours pas la solution miracle, mais un léger gain de temps. 

Pour le moment, il va donc falloir dire au revoir à la reconnaisse faciale ultra-rapide de votre téléphone à chaque fois que vous portrez un masque. Mais le monde des nouvelles technologies travaille déjà sur la question : au moins une entreprise, selon la presse américaine, a commencé à constituer une immense base de donnée des selfies masqués, ces millions de selfies postés publiquement sur les réseaux sociaux, pour entraîner des intelligences artificielles à reconnaître les visages malgré le masque. 

Une bonne nouvelle pour l'utilisation de vos smartphones… un peu moins bonne si on garde en mémoire le fait que cette base va aussi alimenter tous les systèmes de surveillance massive basés sur la reconnaissance faciale, qui vont devenir de plus en plus performants. 

D’autres solutions plus étonnantes voient le jour un peu partout, avec par exemple un masque de protection transparent conçu par une filiale du fabricant chinois Xiaomi, qui en plus d’être compatible avec la reconnaissance faciale devrait se nettoyer tout seul !

La sélection vidéo de la semaine : les parcs d'attraction sur YouTube

Sur YouTube, de très nombreuses chaînes sont consacrées à un ou plusieurs parcs d'attraction, et elles sont souvent remplies d'anecdotes et d'infos intéressantes. En voici quelques exemples : chez Hello Maureen, on découvre les attractions disparues d'un célèbre parc francilien représenté par une souris aux grandes oreilles. 

La chaîne Arkeo Toys revient dans certaines de ses vidéos sur les échecs de quelques grands parcs français d'antan... où l'on se souviendra que la Gaîté-Lyrique fut, pendant quelques mois, le premier parc d'attractions futuriste en plein Paris. 

Quant à Johann, youtubeur qui a entrepris le projet de fabriquer chez lui une véritable attraction, il fait aussi de nombreux voyages dans d'autres parcs dans le monde et en fait des vidéos qui permettent quelques minutes d'évasion.

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.