Du local au global, d'un petit village perdu dans l'Isère à la plage de Copacabana à Rio... Cette semaine, Net plus ultra traverse la planète et fait un détour par la mer de Thaïlande.

D20 KM18 : une plongée webdocumentaire dans un village de l'Isère

D20KM18
D20KM18 © Radio France / France Inter

La plupart des sites web ont mis en place un dispositif pour ces élections. France Tv Info vous propose par exemple de pronostiquer le résultat dans votre commune avec Municipaly. Sur France Inter, vous pouvez choisir le candidat parisien qui répond le plus à vos attentes, c’est l’électotest que vous trouverez dans le webdoc la bataille de Paris.

Le Dauphiné libéré vous propose toute autre chose, une plongée dans un petit village du fin fond de l’Isère. Vous êtes en voiture et vous tombez en panne.Bien obligé de visiter Roybon, vous partez à la rencontre des habitants. D20KM18 est une visite humaine, en photos et en vidéos où vous allez faire du roller, visiter l’école qui a fermée il y a trois ans, rencontrer une adolescente qui fait du cheval, comprendre les enjeux du projet de construction d’un Center parc au sud de la commune. Vous rencontrez aussi le maire, le curé, le boucher... Chacun a son avis sur les élections municipales. André par exemple. Cet homme de 81 ans est chasseur, il est accompagné de son chien Hector.

On essayait de choisir les gens les plus capables. Aujourd'hui, on est obligé de monter des listes complètes dans des petits villages comme nous, c'est une abérration.

Le témoignage d’André sonne un peu le “c’était mieux avant”, en tout cas, ce webdoc, c’est super bien maintenant. Ce webdoc a été réalisé par les étudiants de l’Ecole de journalisme de Grenoble, il est diffusé de la semaine dernière sur le site du Dauphiné libéré.

Les services secrets français ont accès aux réseaux d'Orange

la dgse aurait accès depuis longtemps aux réseaux d'orange
la dgse aurait accès depuis longtemps aux réseaux d'orange © reuters

Big brother is watching you, c’est le gimmick la chronique Net plus ultra. On peut dire désormais que c’est votre grand frère qui est en train de vous regarder.

On a appris cette semaine que les services secrets français faisaient comme les Américains. C’est une information du Monde, l’opérateur web et téléphonie mobile orange donne un accès total à ses réseaux au services secrets. C’est la dernière des informations issues des archives d’Edward Snowden.

Aidez-les à retrouver l'avion de la Malaysian Airlines

Je ne sais pas si Snowden peut aider les 25 pays qui ont uni leur force pour retrouver l’avion perdu de la Malaysian Airlines, mais peut-être que l’appreil sera repéré par un internaute. Un site de recherche collaborative propose aux internautes de scanner le périmètre de recherche autour de la position présumée de l’avion. Sur Tomnod.com, vous scrutez l’image satellite d’une zone de 3 200 km2. Si vous ne trouvez rien, vous passez au carré d’à côté et ainsi de suite. Imaginons, que vous ayez un doute sur des traces de quelque chose, vous pouvez marquer l’espace avec un des quatre marqueurs proposé : traces de carburant, épave d’avion, canot de sauvetage ou autre. Les données sont ensuite compilées et transmises aux responsables des opérations de recherche. C’est la troisème fois que ce système collaboratif est utilisé : en décembre 2013, c’est un petit avion qui avait disparu dans le ciel américain. Un mois avant, les internautes ont été sollicités pour repérer les dommages du typhon Haiyan aux Philippines.

En route pour le Brésil

Dans moins de trois mois maintenant, c’est le début de la Coupe du monde au pays du football. Je vais vous parler d’un joli projet qui rassemble voyage, ballon rond, écologie et bisous.

Ca s’appelle Kick it to Brazil. L’idée est très simple : c’est un ballon qui fait le tour du monde. Jusqu’au premier jour de la compétition, des milliers de personnes sont invitées à faire un bisou sur le ballon. A chaque bisou, un arbre est planté en Amazonie.

Sur le site dédié à l’opération, le site Kickittobrazil.com , il y a une carte qui permet de suivre le trajet du ballon et un compteur de bisou. Au bout de 15 jours, l’opération a rassemblé plus de 1 500 bisous. Le calcul est simple : ça fait donc 1 500 arbres qui doivent être plantés en Aamzonie. Le ballon est parti de France, direction le Sénégal puis l’Egypte.

L'équipe
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.