Cette semaine, on scrute la nouvelle fonction un peu trop indiscrète de Facebook Messenger, on parle contrefaçon dans les start-ups,et on prend peur devant le nouveau clip de Moby.

Le clip de Moby critique l'omniprésence des smartphones dans la vie de tous les jours
Le clip de Moby critique l'omniprésence des smartphones dans la vie de tous les jours © Capture d'écran YouTube

Facebook Messenger puise dans vos publications pour faire des suggestions

Si vous avez installé sur votre smartphone l'application de messagerie instantanée Facebook Messenger, vous avez peut-être remarqué qu'elle bénéficie très régulièrement de mises à jour pour lui apporter de nouvelles fonctions... et la dernière de ces fonctions en date a de quoi attirer la curiosité des utilisateurs. Elle vous suggère des sujets de conversation, pour vous inciter à discuter avec tel ou tel de vos contacts. Sur le papier c'est une très bonne initiative, mais quand on regarde plus en détail ce n'est pas totalement rassurant.

Ce que vous voyez, c'est sous le nom de votre contact, un élément le concernant qui vous permet d'engager la conversation. Pour mettre en oeuvre cette fonction, Facebook va chercher tout seul un élément de votre fil d'actualité pour l'afficher. Si vous espériez que votre participation à la dernière soirée années 80 passe plus ou moins inaperçue c'est raté... encore que la meilleure option reste de ne pas publier ce que vous ne voudriez pas voir apparaître publiquement.

Quand les bonnes idées sont contrefaites à grande vitesse

C'est une mésaventure racontée par le site web Quartz : celle de Yekutiel Sherman, un jeune entrepreneur israélien, qui a passé un an à développer un étui pour smartphone intégrant une perche à selfie. Une fois le prototype prêt à partir en fabrication, il ne manque plus que l'argent. Et donc le jeune homme lance une campagne de financement participatif. Sur le site Kickstarter, il a donc créé en décembre dernier une page de présentation de la "Stikbox" (c'est son nom) avec une petite vidéo de présentation.

Au début, tout se passe bien, les premiers investisseurs arrivent... Mais au bout de quelques jours à peine, le créateur déchante : des sites de e-commerce chinois vendent exactement le même produit, avec un design strictement identique. Yekutiel Sherman est d'abord accusé d'arnaque, et finalement tous se rendent compte que le produit a été contrefait en quelques jours à peine. Des fabricants peu scrupuleux ont trouvé le prototype et l'l'ont copié en un temps record : exemple parmi d'autres du fait que les start-ups sont de plus en plus visées elles aussi par la contrefaçon.

Moby aimerait qu'on utilise moins nos smartphones

Le musicien électro est de retour avec un nouvel album et un single intitutlé "Are you lost in the world like me ?" ("Es-tu perdu dans le monde comme moi ?"). Un titre peu optimiste, accompagné d'un clip tout aussi peu jovial.

Moby a choisi l'illustrateur américain Steve Cutts pour réaliser un clip tout en dessin animé avec un look très années 30, qui rappelle Betty Boop. Le héros de la vidéo, c'est un petit bonhomme aux grands yeux qui évolue dans une ville sombre où tout le monde a les yeux rivés sur son smartphone. Personne ne se regarde, mais tout le monde se filme. Une critique directe de l'addiction au smartphone, que Moby assume complètement :

"La vidéo parle de notre dépendance toujours croissante aux technologies, et des interactions entre les gens, ou plutôt de leur absence d'interactions"

L'équipe

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.