Google lance une offensive sur la publicité télévisée, un internaute part en guerre contre Kanye West et ses bobards, et Lara Croft travaille sur ses pulsions meurtrières.

C'était pas ma flamewar
C'était pas ma flamewar

Google a donc lancé l'offensive pour tenter de une bataille qui pourrait bien être l'une des plus importantes... Après tout, tant que le web se contentait de produire et de diffuser ses propres contenus, en parallèle de ceux de la télé, ça ne posait de problème à personne. Mais la prochaine étape risque de coincer : cette fois, Google s'attaque au gâteau publicitaire de la télévision, via une étude qui lance un appel très clair aux annonceurs : "investissez moins dans les pubs à la télé, et plus dans les pubs sur YouTube qui sont bien plus efficaces".

D'après l'étude, dans 80% des cas (sur des campagnes analysées dans huit pays différents), la publicité sur YouTube déclenche plus d'achats que son équivalent à la télé . Une étude déjà contestée. Une agence de marketing estime ainsi qu'elle oublie un élément essentiel : la quantité de publicité diffusable à la télévision est nettement plus importante que le temps de cerveau disponible sur le web...

Le mensonge qui pourrait coûter cher à Kanye West

En février dernier, il sortait son nouvel album "The Life of Pablo" sur Tidal, la plateforme de musique en ligne de son ami Jay-Z. Gros coup de pub pour le service, qui double son nombre d'abonnés (de 1,5 à 3 millions aujourd'hui) , puisque Kanye affirmait partout : "mon album ne sera jamais jamais jamais chez Apple, il ne sera jamais en vente, vous ne pouvez l'écouter que sur Tidal".

Sauf qu'un mois plus tard exactement, l'album était diffusé aussi sur Apple Music, sur Spotify , et mis en vente sur Internet. Du coup, un utilisateur mécontent, Justin Baker-Rhett, poursuit Kanye West et Tidal devant le tribunal fédéral de San Francisco, pour tromperie. Il réclame notamment la destruction des données récoltées par Tidal sur les utilisateurs qui s'y sont abonnés pour écouter "The Life of Pablo".

La vidéo de la semaine : l'archéologie au bazooka

Studio Gaming s'intéresse aux troubles mentaux des héros de jeu vidéo , comme ici avec la célèbre aventurière Lara Croft... Pas facile de se concentrer sur l'Histoire, les fossiles et le décryptage de langages anciens quand on est sans cesse menacé de mort par des assassins, des tigres, des requins, des dinosaures ou des momies...

L'équipe
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.