Cette semaine, on s'intéresse aux inquiétudes légitimes d'un des plus grands noms de l'histoire d'Internet (Tim Berners-Lee), et on découvre comment dédoubler un sketch sur YouTube.

Sir Tim Berners-Lee, considéré comme l'inventeur du web moderne
Sir Tim Berners-Lee, considéré comme l'inventeur du web moderne © Reuters / Vincent West

Tim Berners-Lee (pardon, Sir Tim Berners-Lee puisqu'il a été anobli en 2004 par Élisabeth 2) est considéré comme le père du World Wide Web, le WWW au tout début des années 90... Bref, l'inventeur d'Internet tel qu'on le connait aujourd'hui, comme système d'échange d'informations. Et Tim Berners Lee n'est pas content, pas content du tout même, face à l'Internet actuel.

Dans une interview accordée au Guardian, il se dit tout de même optimiste mais "un optimiste qui se trouverait en haut d'une colline en plein orage et qui s'agripperait à la clôture". Il estime qu'aujourd'hui, on ne peut plus se contenter de penser naïvement que le web nous emmène vers un monde merveilleux. Il vise en particulier les GAFA, les multinationales d'Internet : pour lui, Facebook, Google, Twitter et autres ont totalement dévoyé le web dont il rêvait, notamment par la rémunération publicitaire, qui pousse selon lui à tout faire pour capter l'attention des internautes, via des intelligences artificielles perfectionnées, quitte à oublier la vérité voire à déformer leur pensée.

Pour lui, c'est la principale raison de la prolifération de la désinformation ou de la propagande, comme pendant la campagne présidentielle américaine, tout simplement parce que ça marche et que ça génère du clic. "Le système est en train d'échouer", dit Tim Berners Lee. "Il ne remplit plus son rôle d'aider l'humanité à promouvoir la vérité et la démocratie. _Ce n'est plus la démocratie, cela met l'élection dans les mains des entreprises les plus manipulatrices du monde._"

Il ajoute malgré tout : "pour lutter contre le réchauffement climatique, il fallait convaincre les gens qu'il était lié à l'activité humaine. C'est pareil avec les réseaux sociaux. Ils sont conçus par des hommes. S'ils ne sont pas au service de l'humanité, il faut les changer."

La vidéo de la semaine : YouTube voit double

Que se passe-t-il quand deux comptes YouTube décident de s'associer pour réaliser deux versions d'un même sketch ? C'est ce qu'ont tenté cette semaine Lolywood et Seb (respectivement 2 et 3 millions d'abonnés), en publiant chacun sur leur compte la même histoire, mais du point de vue de deux personnages différents...

Avec d'un côté le point de vue du père :

Et de l'autre, le point de vue (légèrement différent) du fils :

Une idée qui ouvre des perspectives intéressantes...

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.