Cette semaine, on découvre le nouveau brevet déposé par Amazon pour vous permettre de payer avec le simple contact de votre main. Et en podcast de la semaine, "Hashtag et après", la nouvelle émission de Mouv'.

Jeff Bezos, le patron d'Amazon
Jeff Bezos, le patron d'Amazon © AFP / David Ryder / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

C'est la revue spécialisée l'ADN qui a repéré ce brevet déposé par Amazon il y a quelques semaines : un "système d'identification biométrique sans contact". Le terme est un peu complexe, mais il cache une technologie qui permettra de remplacer votre carte bancaire par... votre main, tout simplement. 

L'idée est toute simple : dans un commerce, à la place d'un terminal à carte bancaire vous placez un scanner à empreintes digitales ; vos données bancaires sont associées à ces mêmes empreintes, et il vous suffit donc de poser votre main sur ce petit scanner pour payer vos achats. Le tout en un temps record : la technologie brevetée par Amazon identifie votre main en 300 millisecondes. Le patron d'Amazon Jeff Bezos est déjà en discussion avec l'entreprise Visa et avec des commerces de type restauration rapide pour expérimenter le dispositif. 

Mais est-ce que ça ne pose pas un problème de sécurité des données ? En soi pas tellement, puisque l'identification biométrique c'est ce qui est aussi utilisé pour la sécurité aux frontières. Là où il y a un vrai souci, c'est que selon ce brevet ces données biométriques et leur lien avec les coordonnées bancaires seraient stockés en ligne, dans le cloud comme on dit... Autrement dit là, les données deviennent piratables. 

C'est une problématique récurrente dès qu'on parle de biométrie : par exemple si Apple a réussi à mettre des capteurs d'empreinte ou de reconnaissance faciale dans ses iPhone sans se frotter à des problèmes légaux c'est parce que toutes les données d'identification sont dans la mémoire de la machine et pas dans le cloud. 

En plus de tout ça on peut d'autant plus se méfier que tout cela vient d'Amazon, qui a été désignée en fin d'année en tête du classement des entreprises les plus inquiétantes par le magazine Slate... rappelons qu'elle a aussi imaginé des drones de livraison, et des cages pour y mettre les employés histoire qu'ils soient protégés des robots dans les entrepôts.

Le podcast de la semaine : Hashtag... et après, par Mouv'

C'est le premier podcast original produit par nos confrères et conseurs de Mouv' : il s'appelle "Hashtag et après" et l'idée c'est de revenir plusieurs mois après sur ces hashtags, ces mots-dièses, qui ont marqué les réseaux sociaux parce qu'ils étaient des marques d'engagement... souvenez-vous par exemple de #FillTheBottle qui consistait à remplir une bouteille en plastique de mégots. Avec d'autres histoires, elles sont racontées dans les quatre premiers épisodes de cette émission. 

CLIQUEZ ICI POUR ECOUTER "HASHTAG ET APRES"

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.