Derrière le complot, l'ombre d'Anakin Skywalker
Derrière le complot, l'ombre d'Anakin Skywalker © Official Star Wars

Internet héberge toutes sortes de complotistes, et ils ne parlent pas tous du 11 septembre. Car s'il y a bien un sujet sur lequel on nous cache tout, c'est celui de l'explosion inexplicable de l'Etoile de la Mort à la fin de Star Wars.

Après les théories sur l'assassinat de Kennedy ou le 11 septembre, un internaute vient de diffuser sur YouTube un document accablant sur l'explosion de l'Etoile de la Mort. Vous savez, ce vaisseau spacial destructeur de planètes dans Star Wars, détruit par Luke Skywalker... ou peut-être pas... L'auteur décrypte avec beaucoup d'humour ce qui s'est passé, comment un fermier de l'espace sans expérience a pu détruire un vaisseau de l'Empire en tirant deux torpilles dans un conduit d'aération.

Internet, soixante secondes chrono

Grâce à la société Intel qui a étudié la question, on sait désormais précisément ce qui se passe en une minute sur le web. En soixante secondes, on peut voir passer sur la Toile : 204 millions de mails envoyés, 320 nouveaux comptes Twitter et 100.000 nouveaux tweets postés, 2 millions de recherches Google, 1,3 million de vidéos vues sur YouTube, seulement 6 nouveaux articles sur Wikipedia, mais six millions de pages vues sur Facebook... Tout ça en à peine plus de temps qu'il ne vous en a fallu pour lire ce texte.

Veronica Mars a été Kickstartée

Kickstarter de Veronica Mars le 21 mars
Kickstarter de Veronica Mars le 21 mars © Radio France

Véronica Mars c'est le nom d'une série diffusée aux Etats-Unis entre septembre 2004 et mars 2007, (deux ans après en France), série interrompue faute d'audience après trois saisons. Mais les fans sont restés très actifs, réclamant le retour de la série. Leur rêve s'est finalement réalisé en quelques heures via le site Kickstarter, qui propose aux internautes de financer des projets. Toute l'équipe de la série a fait appel aux dons pour réaliser un film Veronica Mars.

Résultat : l'objectif de deux millions de dollars a été atteint en onze heures, plus de trois millions en une journée... Un record qui continue à grimper puisqu'il reste encore 21 jours pour faire un don.

Le piratage ne nuit pas à l'offre légale

C'est la Commission Européenne qui l'affirme, dans un rapport de son service scientifique. Un rapport décrypté notamment par Ecrans.fr, et qui dit que le légal et l'illégal ne sont pas en concurrence directe, et le fait de télécharger n'est pas considéré comme un substitut à l'achat de musique numérique, mais les sites de téléchargement légal auraient moins de visite sans le téléchargement illégal.

Bref, les gros téléchargeurs sont aussi de gros acheteurs, ce qu'on télécharge gratuitement n'aurait pas forcément été acheté, et à l'inverse on achète d'autant plus qu'on a pu auparavant découvrir gratuitement de la musique.

Le rapport conclut : "Même s’il y a violation du copyright, il y a peu de chance que les revenus de la musique numérique souffre du téléchargement. Le piratage ne doit donc pas être vu comme un grand problème par les ayants droit dans le monde dématérialisé."

Woodkid traîne toujours sur franceinter.fr

Vous avez entendu ses jingles remaniés lundi dernier, son live sur France Inter mercredi.

Vous pouvez encore voir le making-of de la journée spéciale Woodkid.

Vous pouvez aussi, si vous aimez décortiquer la radio, aller sur le site

où le sympathique Gubalda a compilé et commenté ces jingles spéciaux, qui selon lui conviendraient tout à fait à une soirée électorale.

On vous laisse seuls juges.

dossier_lien_blog_netplusultra
dossier_lien_blog_netplusultra © Radio France

L'équipe

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.