Cette semaine, on découvre une fonction en cours de déploiement sur l'application Spotify permettant de bloquer les chansons d'un artiste que vous n'aimez pas. Et la chaîne vidéo de la semaine, c'est celle d'Alexandre Calvez, qui teste tout sur YouTube... surtout si c'est étrange et insolite.

Plus besoin de vous boucher les oreilles, désormais vous pouvez bloquer un artiste sur Spotify.
Plus besoin de vous boucher les oreilles, désormais vous pouvez bloquer un artiste sur Spotify. © Getty / John Rensten

C'est une nouvelle fonction que plusieurs médias spécialisés ont remarqué, depuis quelques jours, sur la très populaire plateforme de streaming Spotify : un nouveau petit bouton accessible chez certains utilisateurs de cette application, et qui propose très concrètement de bloquer un artiste que vous ne voulez plus entendre, plus jamais, jamais.

Imaginez, vous écoutez tranquillement une playlist de chanson française, quand soudain résonnent Les Lacs du Connemara. Or, vous ne supportez pas cette chanson ni son interprète. Un clic sur la fonction de blocage , et tout de suite ça va mieux, vous n'entendrez plus cet artiste - on est ici dans une pure fiction, car personne ne peut avoir envie de bloquer Michel Sardou, mais voici les grandes lignes de cette fonction. 

Mais à quoi sert de bloquer un artiste sur cette application, où en théorie, c'est l'utilisateur choisit ce qu'il a envie d'écouter ? En réalité, de plus en plus, Spotify prend le pas sur vos propres choix et vous propose de la musique que vous n'avez pas demandée. L'application inclut des listes de lecture qui s'adaptent à vos goûts mais vous proposent des titres qu'à priori vous ne connaissez pas. Si, imaginons, vous décidez de faire taire ce bon vieux Michel, il n'apparaîtra plus dans vos recommandations, ni même dans les classements des titres les plus écoutés ou les playlists thématiques. 

Cette fonction est aussi pour Spotify une façon de contourner une question problématique, revenue dans l'actualité après de nouvelles accusations de violences sexuelles contre le chanteur américain R.Kelly. En mai dernier lorsque de premières accusations avaient été formulées Spotify avait retiré ses chansons de la plateforme et donc avait été accusé de manque de neutralité. Avec cette nouvelle fonction, la question ne se pose plus : ce sera à tout un chacun de choisir si tel ou tel artiste a droit de cité ou non dans ses playlists.

La vidéo de la semaine : les "crash test" d'Alexandre Calvez

Sur sa chaîne YouTube, Alexandre Calvez teste à peu près tout et n'importe quoi dans le grand monde des gadgets étonnants. On peut y voir en action des produits aussi étranges que des chaussures motorisées, du Coca transparent ou, petit extrait, une brosse à dents en forme de dentier qu'il faut mordre pour prendre soin de sa dentition.

Chez ce Jérôme Bonaldi des années 2010, tout ne marche pas toujours comme prévu, mais cela participe aussi au côté très sympa de ses vidéos, qu'on peut enchaîner sans se lasser. 

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.